Banque en ligne : Hello bank! cherche sa place sur le marché hexagonal

Banque en ligne : Hello bank! cherche sa place sur le marché hexagonal

Placée sous le feu nourri des stratégies d'acquisition client agressives d'une concurrence toujours plus large, la banque mobile ne parvient pas à s'épanouir en France depuis son lancement en 2013. D'où la nécessité pour les dirigeants d'Hello bank! de réviser leur plan.
Banques en ligne

Rédigé par Olivier BALBASTRE

le 25 Juin 2019

Hello Bank! cherche sa place

Comparée à Nickel, Hello bank! patine

La question de la pérennité du modèle économique des banques en ligne se pose depuis des années tant elles accumulent les déficits année après année. Si certaines comme Boursorama Banque poursuivent leur conquête en espérant atteindre un portefeuille de clients suffisamment fourni pour accéder au seuil de rentabilité (elle vise 2 millions de clients fin 2019), les autres banques en ligne comme ING et Fortuneo Banque ont décidé de s’orienter vers le qualitatif plus que vers le quantitatif.

Dans un article des Echos, il semblerait que les dirigeants de BNP Paribas, maison mère d’Hello bank!, aient fait le même constat. Thierry Laborde, directeur général adjoint du groupe bancaire, en charge des marchés domestiques, l’explique simplement mais clairement : « Hello bank! doit se différencier. Deux de nos trois modèles bancaires sont déjà rentables : Nickel avec 1,3 million de clients et bien sûr la banque de détail de BNP Paribas. Hello bank ! sera rentable en France à horizon 2022 ».

Objectif de la banque en ligne : être rentable en 2022

Pour qu’Hello bank! devienne rentable à l’horizon 2022, un changement de modèle passe par un recentrage de son offre en direction des auto-entrepreneurs, des professionnels indépendants et des Millennials (18-28 ans). La banque en ligne délaisserait ainsi la banque de particuliers, un créneau déjà très encombré : « Nous travaillons à des nouvelles offres Hello bank! pour cibler de manière personnalisée de nouvelles catégories de clients. Elles seront lancées à partir de la fin d'année ».

En France, Hello bank! recense 448 000 clients à la fin du mois de mars 2019. Sur le plan européen, la filiale en ligne de BNP Paribas réunit trois millions de clients. Hello bank! est d’ailleurs parvenue à s’enraciner en Belgique, en Italie, en Allemagne et en Autriche : « En Allemagne, c’est une banque digitale de plein exercice, elle vient d'ailleurs de lancer une offre de crédit immobilier. En Belgique, la banque a aussi trouvé son modèle avec un taux de pénétration très élevé chez les plus jeunes. ».

Vers la fin des primes de bienvenue ?

Ainsi, Hello bank! cherche plus sa place sur le marché hexagonal pour se hisser au seuil de rentabilité. Les primes de bienvenue si généreusement accordées aux nouveaux souscripteurs pourraient être supprimées afin de réduire les coûts très élevés d’acquisition. C’est d’ailleurs la tendance actuelle qui se dessine, Orange Bank ayant décidé de ne plus les verser uniquement en espèce mais sous la forme d'offres préférentielles Orange, alors que Ma French Bank (La Banque Postale) n’en proposera pas.

Parmi les nouveaux services bancaires promus par Hello bank!, il est intéressant de voir l’actuel lancement de la version test d’Hello Fins! auprès d’un public restreint en Belgique. Il s’agit d’un robot investisseur dédié aux jeunes clients à qui ils peuvent confier leur capital à placer (à partir de 1000 euros). Les placements sont automatiquement pilotés et révisés selon les opportunités du marché. Ce service s’accompagne d’une offre pédagogique incluant des fiches produits pour les investisseurs débutants. Ce marché est évalué à trois milliards d’euros (300 000 clients) en Belgique d’ici à 2022.

Logo Fortuneo
Fortuneo
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Logo Monabanq
Monabanq
Offre promotionnelle
jusqu'à
120 € offerts

Logo Hello bank!
Hello bank!

Logo Orange Bank
Orange Bank
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts


Articles les plus consultés

Newsletter Pricebank !
Chaque mardi, recevez notre newsletter sur la finance personnelle