Revolut attire les clients et les investisseurs

Revolut attire les clients et les investisseurs

En levant 500 millions de dollars pour une valorisation de 5,5 milliards de dollars, Revolut entre dans le TOP 3 des néobanques les mieux valorisées au monde. Elle vise 20 millions de clients fin 2020, tout en aspirant à atteindre le seuil de rentabilité.
Banques en ligne

Rédigé par Olivier BALBASTRE

le 03 Mars 2020

Revolut attire les clients et les investisseurs

Revolut, nouveau géant des néobanques au niveau mondial

Comme attendu, Revolut vient de boucler un nouveau tour de table de 500 millions de dollars. Les principaux contributeurs sont le fonds californien TCV (Airbnb, Facebook, LinkedIn, Netflix, etc.) et une vingtaine d’autres investisseurs comme les historiques DST Global ou Ribbit Capital. Ces derniers fonds avaient déjà répondu à l'appel lors de la précédente levée de 250 millions de dollars opérée au mois d’avril 2018. Au total, la Fintech londonienne a glané 836 millions de dollars depuis son lancement en 2015. La valorisation de Revolut atteint désormais 5,5 milliards de dollars, soit un bond important par rapport à la précédente valorisation qui était de 1,7 milliard de dollars. La banque mobile appartient au cercle des licornes, ces jeunes pousses non cotées en bourse dont la valorisation dépasse 1 milliard de dollars.

Revolut est considérée comme le champion européen, devançant sa rivale N26 (3,5 milliards de dollars), et rattrapant le spécialiste du paiement en ligne suédois Klarna. Le leader européen est le néerlandais (prestataire de paiement) avec une valorisation de 25 milliards d’euros. Toutefois, la Fintech n’est plus une licorne car cotée en bourse depuis le mois de juin 2018. A l’échelle internationale, elle se hisse sur le podium dans la catégorie des néobanques, derrière la brésilienne Nubank (10 milliards de dollars) et l’américaine Chime (5,8 milliards de dollars). En revanche, Revolut est encore loin de la championne toutes catégories confondues des Fintech, à savoir Stripe, et sa valorisation de 35 milliards de dollars.

Un développement à l’international et un enrichissement du catalogue

L’argent collecté va servir à consolider sa présence en Europe et à investir de nouveaux marchés internationaux comme l’Australie, le Japon, Singapour et surtout les Etats-Unis. Pour l’heure, forte d’une présence dans 33 pays, Revolut revendique dix millions de clients. Son directeur général, Nikolay Storonsky, espère doubler cette « base clients pour en compter 20 millions, dont 10 millions d’actifs. ». Le but est d’atteindre le seuil de rentabilité bien que la néobanque dise être déjà rentable sur chaque utilisateur. Le déficit de Revolut a tout de même atteint 39 millions d’euros en 2018.

L’« Amazon de la banque » s’appuie déjà sur de nombreux services comme le transfert d'argent instantané, le paiement multi-devises, les assurances voyage, le trading, les cryptomonnaies. Pour muscler son offre, Revolut veut distribuer des solutions de crédit pour les particuliers comme pour les entreprises. Autres axes de développement : des services dédiés à la gestion de patrimoine ou encore « le lancement de Revolut Junior, un produit pour les mineurs à partir de 7 ans ». Pour rappel, Revolut dispose d'une licence d'établissement de paiement au Royaume-Uni et d'une licence bancaire décrochée en 2018 en Lituanie, lui permettant d'opérer dans l'Union européenne.

Logo Fortuneo
Fortuneo
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Logo Monabanq
Monabanq
Offre promotionnelle
jusqu'à
120 € offerts

Logo Hello bank!
Hello bank!
Offre promotionnelle80 € offerts
Logo Orange Bank
Orange Bank
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts


Articles les plus consultés

Newsletter Pricebank !
Chaque mardi, recevez notre newsletter sur la finance personnelle