En savoir plus sur la neobanque EKO by Crédit Agricole

EKO by Crédit Agricole

Toutes les informations sur la neobanque EKO by Crédit Agricole

Banque mobile développée par le Crédit Agricole, Eko propose un compte courant sans condition de revenu et sans découvert autorisé avec une carte bancaire et des services inclus à tarif attractif.

Sommaire de la fiche banque EKO by Crédit Agricole

Présentation de Crédit Agricole EKO

Le groupe Crédit Agricole a élargi sa gamme de services de la banque du quotidien en lançant EKO en novembre 2017. Cette offre, conçue pour une utilisation en ligne, est associée à un compte courant, une carte bancaire et une application bancaire. EKO by CA est une offre nationale de compte bancaire disponible en ligne mais aussi dans l’ensemble des caisses régionales du groupe. EKO se rapproche de l’offre baptisée « Freasy » lancée par le Crédit Agricole début 2016. Dédiée aux jeunes, cette dernière avait finalement été abandonnée, en raison de certains aspects restrictifs. Le Crédit Agricole a co-construit cette nouvelle offre bancaire avec ses clients pour répondre aux nouveaux usages bancaires.

Les clients de Crédit Agricole EKO peuvent choisir leurs modes d’interaction avec la banque. Il est possible de gérer son compte bancaire depuis l’application « Ma Banque » déjà utilisée par plus de 5 millions d’utilisateurs ou depuis son espace personnel en ligne. À tout moment, les clients peuvent contacter un conseiller de l’agence de leur choix gratuitement. EKO offre de nombreuses fonctionnalités : une application bancaire mobile, un parcours de souscription 100 % en ligne et simplifié (possible également en agence au choix), le paiement sans contact, des alertes SMS lorsque le solde se rapproche de zéro, des alertes d’informations pour les prélèvements à venir, la possibilité de régler ses achats en ligne ou d’augmenter son plafond de paiement par carte bancaire.

Le Crédit Agricole, réseau de banques coopératives et mutualistes, est devenu depuis 1990 un groupe bancaire international. Au cœur des projets de 52 millions de particuliers dans près de 50 pays différents, la banque construit au quotidien une nouvelle expérience bancaire entièrement digitale et humaine. Il faut rappeler que le Crédit Agricole propose également une offre de compte bancaire, haut de gamme quasi-gratuite via la marque BforBank. Le lancement d’EKO ne signifie pas pour autant que cette offre est menacée car BforBank constitue « une autre réponse, à distance et haut de gamme, différente de la banque universelle », précise le groupe.

Horaires du service client

Lundi 17/01 -
Mardi 18/01 -
Mercredi 19/01 -
Jeudi 20/01 -
Vendredi 21/01 -
Samedi 22/01 -
Dimanche 23/01 Plateforme téléphonique fermée

Compte courant

Accessible sans condition de revenus, le compte EKO est facturé seulement 2 euros par mois, soit 24 euros par an. Il donne accès à une carte bancaire internationale MasterCard EKO, un « pocket chéquier » (seulement 5 chèques) mais cette offre permet aussi d’accéder aux autres services proposés par le groupe comme le crédit et l’épargne. Chaque année et sans frais supplémentaires, le client peut effectuer 25 retraits en zone euro (en dehors des DAB Crédit Agricole) et 10 retraits en devises étrangères. Concernant les autres opérations telles que les retraits au-delà du plafond de gratuité ou le règlement en devises, les caisses régionales appliquent leurs tarifs spécifiques. Il existe également des limitations sur les retraits et paiements par carte bancaire. Les plafonds respectifs sont de 300 euros sur 7 jours consécutifs et de 1.200 euros mensuels.

Une fois l’ouverture du compte courant EKO validée, la banque s’engage à envoyer un RIB sous 48 heures permettant au client d’effectuer un virement de 20 euros pour finaliser l’ouverture de compte. La carte bancaire est ensuite adressée sous un délai de 4 à 6 jours ouvrés. Le groupe prévoit des délais réduits lorsque la souscription est effectuée en agence. Seule condition pour ouvrir le compte EKO : être majeur. Si le Crédit Agricole vise essentiellement les jeunes avec cette offre mobile, ce compte est accessible à tous.

Le compte courant EKO peut être géré via l’application « Ma Banque » disponible sur iPhone et Android ou sur Internet. Cette application permet aux utilisateurs de suivre leur budget, d’augmenter les plafonds de paiement et de retrait par carte bancaire et de commander des chéquiers. EKO permet également d’utiliser la solution Paylib pour le paiement mobile. En revanche, celui-ci ne permet pas de bénéficier d’une autorisation de découvert ni d’obtenir une carte à débit différé ou une seconde carte bancaire.

A noter : La carte bancaire consulte le solde disponible à chaque opération et n’autorise pas les découverts mais elle sera néanmoins acceptée dans les stations service et les péages dans la limite de 30 euros.

Compte individuel oui
Versement à l'ouverture de compte 20 € Montant initial conditionnant l'ouverture de compte
Frais tenue compte 0 € voir tarif mensuel de la carte Eko by CA
Coût SMS annuel 0 €
Virement interne 0 €
Virement hors SEPA 22 € Minimum , 0,10% du montant viré - Tarification Caisse Régionale
Assurance des moyens de paiement 24 € par an - Tarification Caisse Régionale
En savoir plus sur le compte courant

L'avis des clients de EKO by Crédit Agricole

Note moyenne des internautes : 3,5/5

3,5/5

D'après les 16 avis consommateurs que nous avons pu collecter sur la neobanque EKO by Crédit Agricole, celle-ci a obtenu une note moyenne de trois virgule cinq sur cinq. N'hésitez pas à vous aussi donner votre avis sur la neobanque EKO by Crédit Agricole.

L'avis de la rédaction sur EKO by Crédit Agricole

3,5/5

Note de la rédaction : 3,5/5

La banque mobile EKO du Crédit Agricole permet de bénéficier à la fois de tarifs avantageux mais aussi d'une application mobile dédiée. Les clients sont libres de se rendre en agence pour contacter un conseiller ou mettre en place un projet, puisque qu'un conseiller dédié leur sera attribué à l'ouverture de compte. Parmi les autres avantages offerts par la banque mobile du Crédit Agricole, on notera la rapidité d'ouverture de compte, « moins de 10 minutes », que celle-ci soit réalisée en agence ou en ligne. Contrairement aux néo-banques, EKO propose un « Pocket chéquier » limité à cinq chèques pour réduire les risques de chèques sans provision et inciter le client à limiter l'utilisation de ce moyen de paiement. Autre point fort par rapport aux néo-banques : les souscripteurs de l'offre EKO peuvent accéder à la gamme complète des services du Crédit Agricole : prêt immobilier, crédit à la consommation, assurances, livrets d'épargne, assurance-vie, épargne logement ou autres placements d'épargne. Cependant, il n'y a pas de possibilité d'ouvrir un compte joint et d'obtenir une seconde carte bancaire. Autre point faible de la banque EKO : elle ne permet pas de connaître son solde en temps réel. La banque EKO se trouve donc à mi-chemin entre les banques en ligne et banques traditionnelles. Elle devrait particulièrement convenir aux jeunes qui cherchent des outils pour maîtriser leurs dépenses. Pour faire la différence avec ses concurrents, EKO peut par ailleurs s'appuyer sur un sérieux avantage : son réseau de plus de 7.000 agences et ses milliers de conseillers disponibles. EKO devrait permettre au groupe mutualiste de contrecarrer les ambitions de ses concurrents comme Orange Bank, N26 ou le Compte C-Zam

Votre avis sur la neobanque EKO by Crédit Agricole

Faites-nous part de votre expérience sur cette neobanque


Les avis consommateur permettent aux futurs clients de se faire un avis personnel concernant les offres des neobanque comme par exemple le service client ou la facilité d'utilisation. N'hésitez pas à décrire votre expérience et donner votre avis pour aider la communauté de consommateurs à choisir la bonne banque en ligne.

Les dernières actualités de EKO by Crédit Agricole


  • Inclusion bancaire : le rôle positif des offres numériques alternatives
    Inclusion bancaire : le rôle positif des offres numériques alternatives
    Banque Article ajouté le 30/06/2018 à 10h14
    Selon le rapport annuel 2017 de l'Observatoire de l'inclusion bancaire piloté par la Banque de France, les recours au droit au compte diminuent de 12 % en 2017. Cette baisse provient notamment des offres bancaires digitales alternatives comme Eko by CA, Nickel ou C-zam.
Pour poursuivre votre navigation :