Les produits d'épargne en ligne

Comparez les offres d'épargne sur Internet en quelques clics. C'est rapide et gratuit !

Je souhaite investir :

Sur une durée de :

1 an
1 an
2 ans
3 ans
4 ans
5 ans
6 ans
7 ans
8 ans
9 ans
10 ans
Je compare les produits d'épargne

Livret d'épargne sur Internet

Un livret d'épargne en ligne est un compte souscrit auprès d'une banque sur Internet, rémunéré selon un taux d'intérêt annuel fixe permettant de se constituer une épargne progressive et disponible à tout moment.

Taux brut moyen constaté :

1.31%

Plafond constaté :

2 918 648 €

Risque d'investissement :

0/5

Assurance vie : l'offre en ligne

L'assurance vie en ligne est un placement d'épargne à long terme permettant au souscripteur de se constituer et/ou faire fructifier un capital pour lui-même en cas de survie au terme du contrat ou pour les bénéficiaires de son choix en cas de décès pendant le contrat.

Taux brut moyen constaté :

2.60 %

Plafond constaté :

Aucun

Risque d'invest. fonds euro :

1/5

Crowdlending

Le crowdlending est une forme de placement accessible aux particuliers. Cela consiste à prêter de l'argent à une TPE-PME par l'intermédiaire d'une plateforme de financement. La durée et le taux d'intérêt sont connus au moment de la souscription et dépendent du projet financé.

Taux brut moyen constaté :

6.59 %

Plafond constaté :

249 750 €

Risque d'investissement :

4/5

Livret d'épargne : Evolution du rendement moyen du livret d'épargne

(-1.43% depuis le 01/01/2013)

Le graphique ci-dessous montre l'évolution du taux de rémunération moyen annuel des livrets référencés sur notre site depuis le 1er janvier 2013 (hors taux promotionnel).

Assurance vie : Evolution du rendement moyen de l'Assurance vie

(-2.76% depuis le 01/01/2011)

Sur ce graphique, vous pouvez observer l'évolution des taux de rendement moyen annuel servis sur les fonds Euro des différents contrats référencés par votre comparateur Pricebank.fr depuis le 01/01/2011.

Crowdlending : Evolution du rendement moyen du Crowdlending

(-0.069999999999999% depuis le 01/01/2014)

Pour ce graphique, nous avons calculé le taux moyen annuel des projets financés par le crowdlending et proposés sur notre comparateur depuis le 01/01/2014.

Les dernières actualités de l'épargne

Ajouté le 10/01/2020Epargne

L'assurance vie en pleine mutation


En savoir plus sur les produits d'épargne en ligne

placer de l’argent avec les produits d’épargne

Placer son argent selon la durée du placement, c'est gérer le risque associé : On ne prend pas les mêmes risques à court terme, moyen terme et long terme.  

Anticiper sa retraite, prévoir l’achat d’un logement, pallier un coup dur : tous ces projets n’aboutissent pas aux mêmes solutions de placement de votre épargne. La notion de durée est centrale puisqu’elle va en réalité dicter vos choix et vos orientations. Pour trouver la meilleure formule, il est essentiel de se positionner sous trois horizons distincts : l’épargne à court terme (0 à 3 ans), l’épargne à moyen terme (3 à 8 ans) et l’épargne à long terme (plus de 8 ans).

L’épargne à court terme est un placement de 0 à 3 ans qui a vocation à financer un imprévu. Il faut donc que les fonds soient disponibles immédiatement, à tout moment et sans pénalités. Ces produits d’épargne liquides sont logiquement les livrets d’épargne réglementés ou non (Livret A, Livret de Développement Durable et Solidaire, Livret Jeune, Livret d’Epargne Populaire, etc.), les super livrets des banques en ligne ou livrets "maison" des banques, les OPCVM monétaires, les comptes à terme et certains projets de crowdlending qui engagent sur de courtes durées (12, 18 ou 24 mois). Cette catégorie de placement est sûre mais peu rémunératrice surtout vis-à-vis de l’inflation.

L’épargne à moyen terme est un placement de 3 à 8 ans, pertinente pour se constituer un capital en vue d’un achat ou d’un projet important : acquisition d’un logement, travaux immobiliers, changement de voiture, année sabbatique, création de son entreprise, etc. Les produits recommandés sont ceux dédiés à l’épargne logement notamment le Plan Epargne Logement d’une durée d’au moins 4 ans afin de bénéficier des avantages sans concéder de pénalités. D’autres opportunités correspondent à ce type de placement comme le crowdlending, l’épargne salariale (PEE, Perco) et les produits en bourse via le Plan d’Epargne en Actions. Le PEA est certes plus restrictif que le compte-titres mais permet la défiscalisation des gains à partir de 5 ans.

L’épargne à long terme est un placement supérieur à 8 ans, instauré pour préparer sa retraite, anticiper le financement des études des enfants, leur constituer un capital pour leur entrée dans la vie active, augmenter ses revenus etc. L’assurance-vie est le placement d’épargne le plus pertinent notamment pour profiter des avantages fiscaux au bout de 8 ans. Toutefois, il faut différencier les fonds en euros garantis et les unités de compte (SICAV, FCP, Trackers, etc.) dont le capital n’est pas garanti. Pour l’épargne à long terme, citons également les investissements en bourse, le placement sur un livret à long terme, le Plan Epargne Retraite, l’épargne salariale ou encore les investissements immobiliers.

Typologie des principales offres de placements sur Internet

Les livrets d’épargne sont utiles pour l’épargne à court terme puisque les sommes placées sont disponibles à tout moment. Un livret bancaire s’avère sans risque et sans frais. Il n’impose aucun plafond et n’exige qu’un solde minimum fixé à 10 € ou 15 €. Il faut néanmoins discerner deux catégories de livrets d’épargne : les livrets réglementés par l’État qui affichent des taux nets d’impôts, et les comptes sur livret qui présentent des taux de rémunération bruts (donc soumis aux prélèvements sociaux et à l'impôt sur le revenu). Notez que les banques en ligne formulent des offres de livrets à taux boostés, soit des taux promotionnels valables à l’ouverture de compte sur une durée déterminée pour un montant plafonné. En contrepartie de ces atouts, les livrets d’épargne rapportent peu en terme d’intérêts, surtout eu égard à l’inflation (coût de la vie).

L’assurance-vie apparait opportune pour des placements à long terme. Elle garantit un capital au titulaire en cas de survie du souscripteur ou un capital aux bénéficiaires désignés en cas de décès. Ses principaux avantages sont des rendements attractifs, une fiscalité avantageuse et des éléments favorables lors d’une succession. L’épargne demeure disponible mais un rachat partiel ou total avant 8 ans pénalise l’épargnant (non acquisition des avantages fiscaux et taxation des intérêts). Deux types de supports sont envisageables : les fonds euros totalement sécurisés, mais peu rémunérateurs et les unités de compte dont le capital n’est pas garanti. Plus le risque est grand, plus la rémunération est lucrative d’où les questions du dosage, du profil d’investisseur et du mode de gestion de son épargne (gestion libre ou gestion sous mandat). Le fonctionnement de l’assurance-vie est par ailleurs soumis à des frais (frais d’entrée, frais de gestion, frais d’arbitrage). Pour en savoir plus, consultez l'offre de votre banque.

Le crowdlending est une nouvelle possibilité pour les épargnants de placer leurs économies à différents horizons. Le crowdlending consiste pour un particulier à prêter de l’argent à un porteur de projet (TPE/PME), moyennant en retour le remboursement du prêt et le versement d’intérêts. L'argent ne se place pas dans une banque mais chez un organisme de crowdlending. La mise en relation entre les deux parties se fait sur des plateformes agréées sur lesquelles sont notifiées nombre d’informations : montant demandé, investissement minimum, taux d’intérêt, durée d’engagement, période d’ouverture du projet à financement, etc. La rémunération est intéressante et le concept désormais rôdé et encadré. Toutefois, le capital n’est pas garanti, d’où l’importance de bien évaluer le projet. Pour aider l’épargnant, les plateformes attribuent d’ailleurs des notes en fonction de l’apparente solidité du dossier.

D’autres produits d’épargne méritent votre attention à l’instar du Plan d'Epargne en Actions (PEA) qui est une enveloppe fiscale avantageuse lorsque ce PEA est ouvert depuis plus de 5 ans. Assurément un outil à mettre en oeuvre dans une approche d'épargne de long terme car la bourse sur le long terme est le placement le plus rémunérateur. Le bon conseil serait de conseiller à tout le monde de prendre date en ouvrant un PEA avec le minimum à l'ouverture du compte associé (le DEA) afin de pouvoir bénéficier à terme de l'exonération des plus values si jamais vous étiez amené par le futur à placer une partie de votre argent en actions. Notez que passé le délai des 5 ans, vous êtes exonéré des plus values encaissées, mais vous devrez tout de même honorer les prélèvement sociaux (17,2% actuellement) sur vos gains réalisés. 

Trois conseils simples à retenir pour bien placer son argent

- Faites en fonction de votre capacité d'épargne et de la durée ou disponibilité souhaitée !

Besoin d’une épargne de secours de court terme ? Envie d’une épargne à moyen terme pour financer l’achat de votre maison ? Pressé de vous constituer un capital retraite de long terme ? Un seul mot d’ordre : anticipez vos besoins sur les années à venir. A chaque besoin d'épargne correspond une solution bien précise.

- Diversifiez vos placements !

Rien n’est pire que de placer tous ses œufs dans le même panier. Vous prenez le risque de tout perdre ou bien de ne rien gagner. Livret d’épargne, assurance-vie, épargne salariale, prêt participatif, bourse, investissement locatif : ciblez les produits qui rapportent en panachant vos placements selon votre profil d’investisseur et surtout lissez les risques en épargnant régulièrement à votre ryhtme.

- Comparez avant de vous lancer !

Ne cédez pas aux effets de mode et prenez le temps d’élaborer votre stratégie, seul ou avec un conseiller. Comparez les offres en profondeur (frais, assurance etc.). Le crowdlending vous intrigue ? Renseignez-vous sur la performance des plateformes. Les actions vous attirent ? Informez-vous sur les points essentiels. Peu importe vos choix, l’idée principale est de bien comparer les produits d’épargne pour ne pas commettre d’impairs !