SumUp, iZettle, Smile and Pay ou Lyf Pro : Quel terminal de paiement choisir pour encaisser les cartes bancaires ?

SumUp, iZettle, Smile and Pay ou Lyf Pro : Quel terminal de paiement choisir pour encaisser les cartes bancaires ?

Banques en ligne

Rédigé par Olivier BALBASTRE

Banques en ligne

Modifié par Stéphanie LORMEAU

le 05 Mai 2020

En France, hors banques traditionnelles, les leaders dans la conception et la distribution de TPE sont iZettle, SumUp et Smile&Pay. En outre, Lyf Pay propose à ses clients professionnels Lyf Pro, une solution d'encaissement mobile simple et sécurisée via une application téléchargeable directement sur leur smartphone. Le modèle de ces fintechs est simple : des prix attractifs et transparents, et des appareils mobiles reliés à un smartphone ou équipés d’une carte SIM 3G. Avant de comparer les trois acteurs dominant le marché des terminaux de paiement électronique sans engagement et une application d'encaissement mobile, revenons sur la définition d’un TPE et son intérêt pour les travailleurs indépendants et les petits entrepreneurs.

Quel terminal de paiement choisir ?

Qu’est-ce qu’un terminal de paiement ?

Un terminal de paiement électronique (TPE) se compose principalement d’un écran, d’une imprimante intégrée, d’un clavier numéroté, d’une fente pour insérer la carte bancaire et d’un capteur NFC. L’écran, pouvant être tactile sur certains modèles, est un moyen d’afficher diverses informations (montant à payer, heure, qualité du réseau, etc.). L’imprimante délivre entre autres les reçus et les tickets de caisse. Les TPE en France proposent deux fentes : une en bas pour mettre la carte bancaire et une à droite (dans la longueur) pour les cartes de paiement à bande magnétique (le fameux swip).

Le clavier du terminal de paiement présente les chiffres pour taper son code de carte bleue et plusieurs touches colorées pour valider l’opération (en vert), la corriger (en jaune) ou annuler la dernière tape (en rouge). Certains modèles incluent d’autres touches. Mais dans la grande majorité, tous sont équipés de la puce NFC qui active le paiement sans contact par carte ou le paiement mobile sans contact (Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay, Paylib, Lyf Pay). Certains terminaux de paiement portatifs disposent d’un capteur bluetooth afin d’autoriser les communications avec leur base ou leur socle.

Le terminal de paiement est également équipé de ports RJ 45 (Ethernet) notamment les TPE fixes. Les ports Ethernet permettent la connexion du TPE à internet par câble mais aussi les divers accessoires entre eux tels que les PinPads ou les lecteurs de chèques. Enfin, le TPE peut également avoir un pavé (Pad directionnelle) pour la navigation entre et dans les différents menus de l’appareil.

A quoi sert un terminal de paiement électronique ?

La fonction principale d’un TPE est de recevoir et de valider les opérations de paiement par carte bancaire. Or, ce moyen de paiement en France est à la fois réglementé et sécurisé, deux paramètres qui contribuent fortement à l’essor du paiement par carte dans l’hexagone depuis des décennies. La réglementation est formalisée par la norme de carte bancaire de paiement à puce EMW (Europay Mastercard Visa). 

Les premières spécifications remontent à 1996, la norme EMW permettant la vérification et le chiffrement de la clé personnelle par la puce. Il en résulte le déploiement de cartes multi-applicatives : débit, crédit, portefeuille électronique, points de fidélité, mécanisme d’authentification forte. Ce standard s’impose en France en 2006 avec, pour conséquence, le remplacement de tout le parc de TPE.

Ce sont les terminaux de paiement électroniques qui permettent justement l’application de cette norme. Ils collectent les flux monétaires de façon sécurisée. Les fonctionnalités des TPE de dernières générations ne cessent de s’enrichir, ce qui fait que l’appareil va plus loin que sa principale fonction. Désormais, un terminal de paiement électronique est en capacité d’accepter les cartes Tickets Restaurants, les paiements fractionnés (en plusieurs fois), les cartes bancaires étrangères ou encore de lire des chèques.

Dès lors, on comprend mieux pourquoi les commerçants et les entreprises misent sur les TPE qui s’avèrent très pratiques pour eux et pour leurs clients ! Mais pour disposer de toutes les fonctions, un logiciel privatif payant s’impose. D’où l’idée de vous présenter trois solutions de terminaux de paiement électronique sans engagement et accessibles sur le marché français actuellement.

Combien coûte un terminal de paiement électronique ?

Les banques traditionnelles vendent des TPE mobiles. Toutefois, leur offre est plus onéreuse. En effet, il faut additionner le prix d’achat du matériel (autour de 100 euros), un éventuel abonnement mensuel (une dizaine d’euros) et une commission sur chaque opération (oscillant entre 1% et 2% du montant de la transaction). Sans compter de possibles frais d’incidents bancaires ! Il est logique que les professionnels avec un budget limité s’orientent vers des solutions moins coûteuses.

A ce titre, les offres des TPE mobiles sont éclairantes. iZettle propose un boitier à 15 euros et une commission de 1,75%. Même montant de commission par transaction chez SumUp qui commercialise son TPE un peu plus cher (19 euros). Autre alternative : l’offre Smile & Pay avec une commission dégressive selon le volume (de 1,2% jusqu’à 2%) pour un coût d’achat de l’appareil plus élevé (299 euros). Pour rappel, les TPE 2.0 sont connectés en Bluetooth à un smartphone qui gère l’émission de la facture et du paiement.

Outre les tarifs très attractifs, ces TPE peuvent se transporter facilement favorisant ainsi la tâche de nombreuses professions à l’instar des taxis, des commerçants, des artisans ou encore des travailleurs délivrant un service au domicile de leurs clients. Dématérialisé, le parcours de souscription ne mobilise que quelques minutes. Les fonctionnalités se rapprochent sensiblement d’un logiciel de caisse, le tout sans engagement !

SumUp, iZettle ou Smile and Pay : quel logiciel TPE choisir ?

Comme il n’est pas toujours facile de comparer les TPE mobiles, voici une présentation des trois solutions existantes actuellement sur le marché en France, à savoir iZettle, SumUp et Smile&Pay.

La solution iZettle Reader 2

TPE iZettle

La société iZettle rachetée par Paypal propose son iZettle Reader 2. Affichant un très bon rapport qualité prix, cette solution a l’avantage d’être en conformité avec les normes sur les caisses enregistreuses. Autrement dit : la somme du paiement est envoyée au terminal de paiement de manière automatique. De plus, le terminal iZettle Reader 2 est compatible avec plusieurs logiciels de caisse sur tablette (Popina, iKentoo, Tiller, Lightspeed).

L’application certifiée est dotée de nombreuses fonctionnalités : création d’un catalogue produits, gestion des stocks, personnalisation des tickets de caisse, accès au journal des ventes ou encore impression via imprimante Bluetooh des tickets de caisse. Le terminal accepte de nombreuses cartes de paiement (Visa, MasterCard, American Express, Union Pay, Diners-Club, JCB) et plusieurs solutions de paiement mobile sans contact (Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay).

La commission est fixe : 1,75% du montant des transactions avec un tarif préférentiel pour les entreprises dont les volumes d’encaissement dépassent la barre des 5000 euros. Le paiement à distance via l’envoi d’un lien de paiement à ses clients par sms ou email est facturé 2,5% du montant.

En revanche iZettle Reader 2 est un terminal de paiement qui n’est pas autonome. Il ne fonctionne pas sans l’application et un smartphone (ou une tablette). Autre bémol : cette solution est actuellement inopérante dans les DOM.

La solution SumUp Air

TPE SumUp Air

L’entreprise britannique SumUp, dont les bureaux sont principalement localisés à Berlin, élargit son offre de TPE. Le modèle SumUp Air est un lecteur de carte bancaire qui fonctionne soit avec un smartphone, soit avec une tablette. Comme son concurrent précédent, le terminal de paiement électronique est compatible avec toutes les banques mais seulement certaines solutions de paiement mobile sans contact (Apple Pay, et Google Pay). 

C’est un équipement pratique pour les petits entrepreneurs avec une commission unique fixée à 1,75%. Le service de paiement à distance via le terminal virtuel de SumUp génère une commission de 2,95% à laquelle s’ajoute un coût fixe de 0,25 euro par opération. Par ailleurs, SumUp déploie également un nouveau terminal : le SumUP 3G. Cette offre est plus onéreuse mais a l’avantage d’être autonome grâce à la carte SIM intégrée. Autre possibilité : l’offre Duo 3G, qui est la version 3G bonifiée d’une imprimante. Le prix du boitier diffère : 59 euros pour SumUp Air, 99 euros pour SumUP 3G et 199 euros pour SumUp Duo 3G. Seul le premier permet l’intégration avec une caisse enregistreuse.

La société délivre aussi une carte prépayée MasterCard : la SumUp Card. Il s’agit d’une carte de débit classique qui n’est pas liée à un compte bancaire. Malgré tout, cette SumUp Card s’utilise dans les magasins, pour les achats en ligne ou pour retirer du cash dans un distributeur automatique de billets. Une option de blocage existe. Ce moyen de paiement est notamment pratique pour les marchands qui doivent effectuer des achats rapidement.

La solution Smile&Pay

TPE SmileAndPay

Fondée en 2015, en France, la société Smile&Pay commercialise deux modèles de terminaux de paiement électronique mobile : le Pocket Smile, qui coûte à l’achat 59 euros, et le Maxi Smile, facturé 239 euros. Pour fonctionner, le premier (comme iZettle et le SumUp Air) doit se connecter obligatoirement par bluetooh à un smartphone ou une tablette. Ces derniers échangent par le réseau 3G ou l’ADSL avec la banque. Le second communique avec l’établissement bancaire directement par Wifi (Maxi Smile Wifi) ou par le réseau mobile (Maxi Smile 3G avec carte SIM intégrée). Mais seule la version Maxi Smile Wifi est compatible avec les logiciels de caisse enregistreuse tiers.

Smile&Pay propose deux tarifs :

  • L’offre standard prélève une commission de 1,75% HT sans abonnement et de 2,75% HT pour les cartes bancaires non européennes.
  • L’offre Premium est dédiée aux professionnels dont le chiffre d’affaires est supérieur à 3000 euros. L’abonnement mensuel coûte 24 euros HT auquel s’ajoute une commission de 0,75% HT pour les cartes bancaires françaises, 1,75 % HT pour les cartes bancaires business et européennes, ou 2,75 % HT pour les cartes non européennes.

La solution Smile&Pay est donc à privilégier pour les entreprises qui affichent un volume d’encaissement par mois supérieur à 3000 euros et dont les cartes bancaires des clients sont françaises. D’ailleurs, Smile&Pay est très axée sur le marché hexagonal comme l’illustre l’acceptation des cartes cadeaux, des tickets restaurants et bientôt des cartes vitales via le lecteur Super Smile.

Une application d'encaissement mobile avec Lyf Pro

Lyf Pro est l'application d'encaissement mobile dédiée aux professionnels développée et gérée par Lyf Pay. Cette application permet de gérer tous les encaissements des professionnels en mobilité de façon sécurisée, sans avoir à investir dans un Terminal de Paiement Electronique puisque tout se gère sur l'application Lyf Pro à télécharger gratuitement sur tablette ou smartphone, quelque que soit l'appareil du professionnel (Android ou Apple).

Cette application permet non seulement d'encaisser les paiements par cartes bancaires mais également toutes les autres transactions de paiement :

  • Encaissement de paiement mobile avec l'application Lyf Pay pour les clients disposant de ce moyen de paiement (application téléchargée et compte créé)
  • Encaissement de paiement par Carte Bancaire
  • Encaissement de paiement par chèques et espèces

Outre l'encaissement des paiements, Lyf Pro permet également d'autres fonctionnalités utiles pour les professionnels :

  • Suivi d'activité : tableau de bord, relevés des transactions, outil de reporting avec suivi en temps réel de tous les encaissements quotidiens ;
  • Gestion et animation des clients : liens et communication directe avec les clients Lyf Pay, animations commerciales, programme de fidélité, analyse des datas clients, paramétrage et pilotage des campagnes promotionnelles, ciblage et planification des campagnes...

En termes de sécurité, Lyf Pro permet de sécuriser l'intégralité des transactions encaissées via son application et d'être crédité à J+1 sur sn compte bancaire.

Lyf Pro, comment ça marche ?

L'application Lyf Pro est conçue pour encaisser tous les types de paiement, du paiement mobile avec Lyf Pay au paiement par carte bancaire en passant par les paiements par chèque ou en espèces. Pour que ce service simple et sécurisé fonctionne, il suffit de disposer d'une bonne connexion internet sur le lieu d'encaissement (3G, 4G ou Wifi). L'application est disponible sur smartphone et tablette connectés au réseau et mis à jour (iOS 9.0 ou Android 4.4 minimum pour les smartphones - iOS 9.0 ou Android 5 pour les tablettes).

Encaisser un paiement mobile Lyf Pay avec Lyf Pro

Pour encaisser le paiement mobile Lyf Pay d'un client, la transaction est véritablement très simple. Il suffit pour le professionnel d'ouvrir l'application Lyf Pro, de saisir le montant de la vente, d'appuyer sur encaisser puis de scanner le QR code affiché sur le smartphone du client dans son application Lyf Pay. Le client valide ensuite le paiement sur son Lyf Pay, si le montant dépasse 20€, et la transaction est réalisée. Le paiement est crédité à J+1 sur le compte bancaire du professionnel.

Encaisser une carte Bancaire avec Lyf Pro

Si le client n'utilise pas Lyf Pay, il peut régler son achat par carte bancaire. Attention, cet encaissement ne se réalise pas de la même façon qu'avec un terminal de paiement électronique classique ! Voici les différentes étapes à réaliser par le professionnel et le client :

  1. Le professionnel ouvre son appli Lyf Pro et saisit le montant de la vente à encaisser ;
  2. Il sélectionne le moyen de paiement "Carte Bancaire" et envoie le lien de paiement à son client par SMS (saisie du numéro de téléphone portable) ou par email (saise de l'adresse email) - Conseil : à cette étape, le SMS est à privilégier ;
  3. Le client reçoit une demande de paiement avec un formulaire totalement garanti et sécurisé. Il dispose de 45 minutes pour saisir les données de sa carte bancaire et valider le paiement avec la procédure 3D secure de sa banque. - Conseil : le client peut demander à recevoir un ticket de paiement CB par email à cette étape ;
  4. La demande de paiement par carte bancaire validée se retrouve dans l'onglet "transactions"
  5. Le crédit en compte intervient le lendemain.

Encaisser des chèques ou des espèces avec Lyf Pro

Pour un suivi complet du Chiffre d'Affaires et des encaissements du professionnel, il y a la possibilité d'encaisser les paiements par chèque ou en espèces sur Lyf Pro, sans toutefois changer la procédure des remises en banque de ces paiements. La procédure sur l'application consiste à saisir le montant, le moyen de paiement utilisé (chèque ou espèces) et encaisser. Les transactions et ventes réalisées avec ce moyen de paiement peuvent ainsi être retrouvées et suivies dans le tableau de bord sur Lyf Pro et dans l'historique des transactions. Aucune opération bancaire n'est réalisée à la suite de ces encaissements. Le professionnel doit réaliser les remises sur son compte en banque comme d'habitude.

Avantages de Lyf Pro : Pas besoin de nouvel appareil, quelque soit la banque, l'opérateur ou les revenus du professionnel, il peut utiliser Lyf Pro sur son smartphone ou sa tablette, tout comme sa clientèle peut utiliser Lyf Pay sans contraintes également. L'application Lyf Pro est réellement très simple d'utilisation. Encaissements des paiements CB à distance facilités. Suivi et récapitulatif des encaissements par moyen de paiement, par jour. Programmation et pilotage marketing (animations commerciales et promotionnelles, programme de fidélité...). Application sérieuse, ergonomique et très simple d'utilisation, elle est 100% sécurisée. Un tarif adapté à l'activité du professionnel (en direct, en magasin, à distance ou à domicile) et au nombre de transactions. L'application est compatible avec des systèmes de caisse (Tiller, Weezevent, Toshiba, Cylande...)
Inconvénients : Disposer d'une bonne connexion internet sur le lieu de l'encaissement. Encaissement d'une carte bancaire un peu plus long pour le client en direct par la nécessité de remplir le formulaire de paiement 3D secure reçu sur son smartphone comme si c'était une vente à distance... Processus de validation avec adhésion à Lyf Pay avant de bénéficier des services.

Quels sont les tarifs des encaissements avec Lyf Pro ?

Avec Lyf Pro, il n'y a pas de forfait, pas de frais d'inscription, ni de frais fixes. Le téléchargement de l'application est gratuit et compatible avec tous les appareils, tablettes ou smartphones. Le tarif des encaissements est adapté à l'activité des professionnels et représente 1,6% HT du montant des transactions encaissées par carte bancaire ou par paiement mobile avec l'application Lyf Pay jusqu'à 15 transactions par mois. Ce tarif est dégressif par palier et fonction du nombre de transactions encaissées par mois. Plus le professionnel réalise d'encaissements chaque mois, moins cher est la commission : de 1,60% HT par transaction de 0 à 15 transactions par mois pour atteindre 1,45% HT par transaction quand plus de 125 transactions sont encaissées par mois.

Commissions Lyf Pro sur les encaissements de carte bancaire et de paiement mobile Lyf Pay :
Nombre de transactions mensuel

Commissions Lyf Pro

(sur les encaissements CB et paiement mobile Lyf Pay)

0 - 15 transactions / mois 1,60% HT par transaction
16 - 75 transactions / mois 1,55% HT par transaction
76 - 125 transactions / mois 1,50% HT par transaction
+ de 125 transactions / mois 1,45% par transaction

 

Bon à savoir : Ce tarif est différencié pour les professions libérales, comme les professionnels de la santé par exemple, avec une commission de 1% HT par encaissement de carte bancaire ou de paiement mobile Lyf Pay.

Quelle offre des banques en ligne en matière de TPE ?

Et pour les clients professionnels des banques en ligne et des banques mobiles ? On notera que la banque en ligne Boursorama Banque propose dans son offre Boursorama Pro à 9 euros par mois le terminal de paiement mobile M-POS d’iZettle. De même, L'offre de compte dédiée aux auto-entrepreneurs de Monabanq est compatible avec les différents matériels proposés par iZettle, SumpUp ou Smile&Pay, sans en privilégier une pour autant, puisque la banque en ligne n'a pas nouée de partenariat particulier avec l'une d'elles. Le choix reste donc ouvert. Néanmoins, l'offre reste restreinte chez les banques en ligne dont les solutions de comptes bancaires professionnels sont peu nombreuses.

Les chefs d’entreprises et les travailleurs indépendants peuvent néanmoins se tourner vers les néobanques, qui s’intéressent spécifiquement à eux. C’est le cas de la néobanque Qonto qui propose le terminal iZettle Reader 2, et de sa concurrente Shine qui délivre le terminal SumUp avec des prix négociés préférentiels (19 euros à l’achat contre 39 euros habituellement) !

Banque / Néo-banque Nom de l'offre Matériel proposé Prix
Logo Boursorama Banque
Boursorama Banque
Boursorama Pro iZettle 19€ pour le terminal + 1.75% par transaction
Monabanq
Compte Auto-entrepreneur Monabanq au choix  iZettle : 19€ pour le terminal + 1,75% par transaction
SumUp : prix de l'appareil (de 59€ à 199€) + 1,75% par transaction

Smile&Pay : prix de l'appareil (de 59€ à 379€)

+ offre standard : 1,75% par transaction (cartes Européennes et 2,75% autres cartes)

Logo Qonto
Qonto
Disponible avec toutes les offres de Qonto iZettle 19€ pour le terminal + 1.75% par transaction
Logo Shine
Shine
Disponible avec toutes les offres de Shine SumUp 19€ pour le terminal + 1.49% par transaction

0 commentaire sur "SumUp, iZettle, Smile and Pay ou Lyf Pro : Quel terminal de paiement choisir pour encaisser les cartes bancaires ?"


Laisser un commentaire

Pseudo :
Commentaire :

Cet article vous a-t-il été utile ?
Logo Fortuneo
Fortuneo
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Logo Monabanq
Monabanq
Offre promotionnelle
jusqu'à
120 € offerts

Logo Hello bank!
Hello bank!

Logo Orange Bank
Orange Bank
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Newsletter Pricebank !
Chaque mardi, recevez notre newsletter sur la finance personnelle