Comment payer avec son mobile ?

Comment payer avec son mobile ?

Banques en ligne

Rédigé par Olivier BALBASTRE

Banques en ligne

Modifié par Stéphanie LORMEAU

le 16 Aout 2021

Si la carte bancaire domine les solutions de paiement, l’innovation du paiement par smartphone séduit de plus en plus d’utilisateurs. Le mobile, compagnon du quotidien de nombre de Français, sert désormais à régler ses frais dans les magasins. Comment le paiement mobile fonctionne-t-il ? Existe-t-il des restrictions ? Quelles sont les applications de paiement mobile accessibles en France ? On vous dit tout.

Guide pour savoir comment payer avec son mobile

Payer avec son mobile : comment ça marche techniquement ?

Pour que le paiement mobile fonctionne, il faut un smartphone, une application mobile et un terminal de paiement compatible. Notez que le paiement mobile permet de régler ses achats en ligne et même de réaliser des transferts d’argent par SMS d’un portable à l’autre. Ces solutions de paiement utilisent plusieurs technologies.

Technologie NFC : le paiement mobile sans contact le plus répandu

La technologie NFC pour Near Field Communication fonctionne comme un système de bluetooth qui permet à deux périphériques situés à moins de 10 cm d’échanger leurs informations entre eux à une vitesse élevée. 

Une puce NFC équipe d’ailleurs la grande majorité des téléphones portables. Comme les terminaux de paiement sont eux aussi équipés d’une puce NFC, l’utilisateur doit juste approcher son mobile pour que le paiement soit validé en moins d’une seconde. C’est ce qu’on appelle le paiement mobile sans contact.

QR Code : même principe que le code-barres

La technologie QR Code fonctionne sur un principe identique à celui du classique code-barres sauf qu’elle délivre un volume d’informations 300 fois plus élevé. De plus, le QR Code a l’avantage de pouvoir être décodé très rapidement, les lettres QR signifiant au passage Quick Response.

Le paiement mobile par QR Code consiste à lier un compte bancaire ou une carte de crédit avec son téléphone portable via une application de paiement dédiée. En boutique, le commerçant scanne le code sur le mobile par le biais du terminal de paiement. Le code est immédiatement détecté, ce qui valide l’opération. 

Le QR code est qualifié de dynamique lorsqu’il peut être modifié y compris après impression. Il permet alors de collecter les statistiques de scan. Dans le cas contraire, on parle de QR code statique.

Bon à savoir : ces technologies s’opposent au paiement traditionnel par carte bancaire intitulé EMV pour Eurocard MasterCard Visa, agrégeant le nom des trois sociétés fondatrices qui l’ont créé en 1995.

 

Tout savoir en détails sur le paiement mobile

Vous avez des questions sur le fonctionnement du paiement mobile, nous avons les réponses !

Quel plafond pour le paiement mobile ?

Le paiement mobile peut permettre de payer une facture pouvant aller jusqu’à 300 euros voire plus. A ce titre, cette solution est plus avantageuse que le paiement sans contact qui est plafonné à 30 euros seulement. Toutefois, cette somme peut fluctuer selon le terminal de paiement mobile utilisé par le commerçant.

Combien ça coûte de payer avec son mobile ?

Le coût de l’opération consistant à payer avec son smartphone est gratuit.

Le paiement par mobile est-il sûr ?

Oui, le paiement par mobile est sécurisé. Le risque de fraudes ou de vol n’est pas supérieur à celui d’un paiement par carte classique. Si vous vous faites voler votre portable possédant une application de paiement mobile, vous devez faire opposition à votre carte bancaire, sur celle qui est reliée avec l’application. D’autres portables permettent tout simplement de désactiver à distance la fonctionnalité. 

La sécurité technologique du paiement par smartphone s’appuie sur plusieurs dispositifs :

  • vos données bancaires ne circulent pas sur les réseaux car elles ne sont pas transmises au terminal de paiement ;
  • en cas de vol ou de perte de votre mobile, vous pouvez faire opposition comme indiqué précédemment ;
  • les applications de paiement mobile incluent des moyens d’authentification qui permettent de protéger le consommateur en cas d’usage frauduleux de son compte en banque.
Bon à savoir : Le doute est permis sur ce que font les sociétés qui gèrent les applications de paiement de vos données personnelles qu’ils enregistrent lors des transactions.

Chez quels commerçants peut-on payer avec son mobile ?

Il faut que le commerçant soit équipé d’un terminal de paiement compatible avec cette solution. Outre le logo indiqué sur le terminal de paiement, vous devez observer si l’appareil vous demande de « présenter » votre carte ou de l’insérer. Dans le premier cas, cela veut dire qu’il est compatible avec le paiement sans contact, donc le paiement mobile.

Paiement mobile : et si mon portable est éteint ?

Votre smartphone doit obligatoirement être allumé pour effectuer le paiement mobile. 

Comment faire pour payer avec mon portable ?

Sélectionnez sur l’application la carte bancaire souhaitée en vous identifiant avec la reconnaissance faciale, le lecteur d’empreinte ou un code PIN. Présentez votre téléphone au terminal de paiement, lorsque celui-ci vous le demande. La validation du paiement se fait en moins d’une seconde. 

Quels sont les téléphones compatibles avec le paiement mobile ?

L’ancienneté du smartphone est un élément déterminant pour pouvoir payer avec votre mobile. Ainsi, pour utiliser Apple Pay, vous devez avoir un iPhone doté de l’authentification biométrique (Touch ID ou Face ID). Pour Samsung Pay, vous devez disposer au minimum du Galaxy A5 commercialisé à partir de 2017. 

Les smartphones éligibles à Google Pay et Paylib sont plus nombreux. Il suffit d'avoir une version Android supérieure à 4.4 pour Paylib sans contact et une version Android supérieure à 5 pour Google Pay.


 

Quelles sont les banques qui proposent le paiement mobile ?

Les solutions LyfPay et Orange Cash sont qualifiées d’universelles. Autrement dit, elles sont compatibles avec tous les établissements bancaires. Pour les autres, la liste des banques compatibles s’allonge régulièrement. 


Logo de Google PayQuelles banques compatibles avec Google Pay ?

Pour le moment, peu de banques fonctionnent avec le service Google. Aucune banque traditionnelle ne le propose à ce jour à sa clientèle et seules 2 banques en ligne et 6 néobanques sont compatibles. Les banques compatibles avec Google Pay sont Boursorama Banque, Fortuneo Banque et les néobanques, N26, Revolut, boon, bunq, Lydia et Aumax pour moi.


Logo de Apple PayQuelles banques compatibles avec Apple Pay ?

Apple Pay est la solution de paiement mobile la plus proposée dans les banques tant traditionnelles que 100% digitales. Les banques compatibles avec Apple Pay sont BPCE, BNP Paribas, HSBC, le groupe Crédit Mutuel Arkea, le Crédit Mutuel, le groupe Crédit du Nord, La Société Générale, HSBC, la banque Postale, la banque BCP, la banque de Savoie, Carrefour Banque. Du côté des banques en ligne et des néobanques, on retrouve Boursorama Banque, Hello bank!, Fortuneo Banque, N26, ING, Monabanq, BforBank, Orange Bank, Revolut, bunq, boon, C-Zam, Lydia, Aumax pour moi, Monese.


Logo de PaylibQuelles banques compatibles avec Paylib ?

A l'origine créée par une poignée de grandes banques françaises, 11 banques distribuent aujourd'hui la solution mobile Paylib. Les banques compatibles avec Paylib sont le groupe BPCE, BNP Paribas, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, le Crédit Mutuel Arkea, La Banque Postale, La Société Générale, Boursorama Banque, Hello bank!, Monabanq et le CIC.


Logo de Samsung PayQuelles banques compatibles avec Samsung Pay ?

Les banques compatibles avec Samsung Pay sont encore peu nombreuses. On retrouve la Banque Populaire et Caisse d'Epargne, le Crédit Agricole, la banque de Savoie et la banque BCP, ainsi que Boursorama Banque, Fortuneo Banque, Lydia et Aumax pour moi.


Attention : la compatibilité théorique avec le paiement mobile dépend de la carte bancaire reliée à l’application.

Racapitulatif des banques compatibles avec le paiement mobile

Banques compatibles avec le paiement mobile Google Pay Apple Pay Paylib Samsung Pay
Boursorama Banque
oui oui oui oui
Fortuneo
oui oui non oui
Hello bank!
non oui oui non
ING
non oui non non
Bforbank
non oui non non
Monabanq
non oui oui non
EKO by Crédit Agricole
non oui oui oui
N26
oui oui non non
Revolut
oui oui non non
Orange Bank
oui oui non non
HSBC
non oui non non
BNP Paribas
non oui oui non
Société Générale
non oui oui non
Crédit Agricole
non oui oui oui
LCL
non oui oui non
Crédit Mutuel
non oui oui non
CIC
non oui oui non
Crédit Mutuel Arkea
non oui oui non
Banque Populaire
non oui oui oui
Caisse d'Epargne
non oui oui oui
Crédit du Nord
non oui non oui
La Banque Postale
non oui oui non
 
Ma French Bank
non oui oui oui
 
Crédit Coopératif
non   oui   oui   oui  
Banque de Savoie
non oui non oui
Banque BPC
non oui non oui
Banque Tarneaud
non oui non oui
Carrefour Banque
non oui non non
Aumax pour moi
oui oui non oui
Lydia
oui oui non oui
Boon
oui oui non non
Bunq
oui oui non non
Monese
non oui non non

Les banques qui ne sont pas encore partenaires de ces solutions de paiement mobile à ce jour sont :

  • Nickel (la néobanque devrait proposer Apple Pay prochainement)
  • Axa Banque
  • Allianz Banque
  • Anytime

Pour ces banques des solutions alternatives existent pourtant avec notamment les applications Lyf Pay et Orange Cash.


 

Quelles sont les applications de paiement mobile ?

Depuis plusieurs années, les solutions de paiement mobile se multiplient. Attention à vérifier la compatibilité du terminal de paiement, la version du téléphone portable et la disponibilité de ce service par la banque.


Logo de Lyf Pay Lyf Pay

La solution de paiement mobile Lyf Pay a été lancée au cours du mois de mai 2017. Elle est le fruit d’une collaboration entre banques françaises comme BNP Paribas ou le Crédit Mutuel-CIC. Ce service universel s’adresse aux détenteurs de smartphones Android et iOS, peu importe leurs banques. 

Lyf Pay utilise la technologie QR Code, ce code-barres unique devant être scanné par le commerçant. La transaction est ensuite validée, engendrant l’envoi du ticket de caisse directement sur l’application mobile. L’argent est alors aussitôt débité du compte en banque. Le service inclut également la dématérialisation des cartes de fidélité, les dons aux associations et le paiement entre amis à l’aide d’un simple numéro de téléphone.

Bon à savoir : les cartes de fidélité des enseignes partenaires Auchan et Casino intégrées dans l’appli sont prises en compte lors du paiement.

En termes de sécurité, Lyf Pay chiffre par le protocole SSL la communication entre l’appli et la plateforme. Les données ne sont pas stockées sur le téléphone mobile mais gérées au sein de l’écosystème de Lyf certifié PCI DSS (norme de sécurité au niveau international).


Logo de Google PayGoogle Pay

La solution de paiement mobile de Google est disponible en France depuis le mois de décembre 2018. Ce service est né de la fusion d’Android Pay et de Google Wallet annoncée par le géant de Mountain View en janvier de la même année. 

Son fonctionnement est classique : dématérialisation de la carte bancaire afin de payer ses achats avec son téléphone portable, sous réserve de disposer au minimum de la version Android 5.0 Lollipop. L’argent est alors prélevé directement sur le compte en banque. 

Bon à savoir : si l’utilisateur possède un compte Paypal, celui-ci peut servir de source d’approvisionnement à ajouter sur l’appli Google Pay. 

Le service Google Pay propose aussi un espace de stockage pour les cartes de fidélité, ainsi que l’opportunité de réaliser des transferts d’argent entre particuliers (paiements et remboursements). Enfin, les plafonds de paiement correspondent à ceux de la carte bancaire enregistrée.

En termes de sécurité, les données bancaires ne sont pas réellement transmises car Google Pay passe par un numéro chiffré unique qui autorise uniquement l’opération en cours. L’identification biométrique n’est requise que pour les montants supérieurs à 30 euros.


Logo de Apple PayApple Pay

La solution de paiement mobile Apple Pay a été lancée dans l’hexagone au mois de juillet 2016. Son antériorité lui assure la compatibilité la plus large avec les établissements bancaires français. 

Ce service permet de payer ses achats sur l’App Store, dans les boutiques Apple et dans tous les magasins acceptant le paiement sans contact après avoir enregistré sa carte bancaire sur l’application et s’être identifié avec Face ID (reconnaissance faciale) ou Touch ID (empreinte digitale). 

L’utilisateur doit posséder au minimum l’iPhone6, l’iPad mini 3, l’iPad Air 2 ou la montre Apple Watch, ces derniers fonctionnant comme une carte bancaire dématérialisée. La sécurité des données bancaires est garantie par une clé de chiffrage dynamique. En cas de vol de l’appareil, la fonctionnalité « Localiser mon iPhone » offre la possibilité de désactiver d’un clic Apple Pay.

Pour ajouter une carte bancaire, l’utilisateur doit se rendre sur l’application Wallet et cliquer sur le bouton « + » en haut à droite. Il doit accepter via la fenêtre de configuration ouverte, puis scanner la carte bancaire avec l’appareil photo du smartphone (ou par saisie manuelle).


Logo de PaylibPaylib

La solution de paiement mobile Paylib n’est opérationnelle que depuis le mois de mai 2016. Elle résulte d’un travail collaboratif entamé depuis 2013 par BNP Paribas, La Société Générale et La Banque Postale. Sa particularité : être directement intégrée sur l’application mobile de la banque ce qui évite de devoir jongler entre les applis au moment de payer.

L’utilisateur doit posséder un téléphone portable doté de la technologie NFC et une version minimum d’Android supérieure à 4.4. Si pour les paiements inférieurs à 50 euros (plafond légal du montant par paiement sans contact), aucune validation n’est réclamée, au-delà de cette somme, l’usager devra s’authentifier en rentrant son code PIN ou son mot de passe, ou en renseignant ses données biométriques.

Le service gratuit Paylib autorise le paiement entre amis, le transfert ne nécessitant que le numéro de téléphone portable de la personne concernée. En termes de sécurité, ce sont les banques qui gèrent en interne les données.


Logo de Samsung PaySamsung Pay

La solution de paiement mobile Samsung Pay débarque en France à l’été 2018 avec comme avantage de fonctionner y compris avec des terminaux de paiement qui ne sont pas compatibles avec le mode sans contact. Comment ? Grâce à la technologie MST (pour Magnetic Secure Tranmission) qui crée un champ magnétique permettant de stimuler un swipe de la carte bancaire pour concrétiser l’opération. Cette technologie vient en complément de la NFC traditionnelle.

Pour faire fonctionner Samsung Pay, l’utilisateur doit posséder au minimum la gamme Samsung Galaxy A5 ou la gamme Galaxy S à partir du S7. Il suffit ensuite de lancer l’application et de scanner la carte bancaire directement disponible. Notez que Samsung Pay permet de dématérialiser aussi ses cartes de réduction et ses tickets restaurants Edenre. 

Un dispositif de cryptage dynamique sécurise les données bancaires. L’authentification passe par des éléments biométriques (reconnaissance de l’iris ou de l’empreinte digitale) ou plus classiquement par un code PIN. 


Orange Cash

IMPORTANT : Le service d'Orange Cash a définitivement été fermé le 30 novembre 2019. Vous avez toujours la possibilité de récupérer votre argent disponible, pour cela, consultez la page d'aide : Orange Cash : arrêt du service.

La solution de paiement mobile Orange Cash existe pour le marché français depuis 2015. Uniquement disponible pour les clients Orange ou Sosh, elle est une carte bancaire virtuelle gérée par Wirecard. Contrairement aux formules concurrentes, l’utilisateur puise dans une cagnotte alimentée par virement, et non sur le compte en banque directement. Ainsi, les données bancaires ne sont jamais renseignées lors des achats en ligne.

Orange Cash a l’avantage d’être un service universel, qui marche avec tous les smartphones dotés d’une puce NFC et avec tous les établissements bancaires. Toutefois, cette solution a ses limites avec un plafond de rechargement limité à 250 euros et un coût d’utilisation (1 euro pour 30 jours en cas d’inactivité sur le compte et 0,79 euro à chaque recharge de la carte virtuelle).

Pour configurer Orange Cash, l’utilisateur doit créer un compte personnel dédié au moment de l’ouverture de l’application mobile. Sur iOS, l’ajout du service Wallet est requis (confirmation du paiement via Touch ID ou Face ID). Sur Android, c’est la carte SIM qui autorise le paiement (mot de passe pour valider l’opération si le montant dépasse 20 euros). Pour recharger instantanément son compte virtuel, il faut ajouter une ou plusieurs cartes bancaires au choix. 


 

Quelles sont les solutions alternatives à ces applications ?

D’autres applications permettent de payer avec son téléphone :

  • l’application Lydia destinée initialement au paiement mobile entre particuliers (transferts d’argent par sms) vient de franchir la barre des 2 millions d’utilisateurs en France en juin 2019 ;
  • l’application S-Money, déployée par le groupe BPCE, est également dédiée aux petites transactions entre particuliers à partir d’un compte de monnaie électronique dont l’accès passe par un smartphone, une tablette ou un ordinateur ;
  • l’application PayByPhone est une solution pour payer son stationnement dans plus de 150 villes en France avec son smartphone. L’utilisateur n’a plus besoin de monnaie pour l’horodateur et de ticket à conserver. L’application permet d’être alerté avant la fin du temps de stationnement payé, mais aussi de prolonger ou de stopper à distance ce délai.

Le paiement par smartphone est donc prometteur mais risque d’être rapidement rendu caduque par l’offensive des outils de reconnaissance faciale. Ces derniers permettent de s’identifier par la biométrie, donc de ne plus avoir besoin de téléphone.

Déjà en Chine, Ant Financial Services Group (Alipay) et Tencent Holdings (WeChat Pay) installent des écrans de reconnaissance faciale (appareils dotés de caméras tridimensionnelles) dans les points de vente, les caisses des magasins et même certains hôpitaux.


 

Le paiement mobile dans le monde en 2019

Le paiement mobile contribue à améliorer l’expérience utilisateur éprouvée au moment de payer ses achats en boutique, notamment du fait que le passage en caisse soit plus rapide. Les utilisateurs sont également convaincus par le gain apporté en termes de sécurité et de fiabilité.

En France, le taux de pénétration du paiement mobile n’atteint que 2,2 % avec une moyenne annuelle d’achat par utilisateur évaluée à 1055,40 euros. Les chiffres prévisionnels agrégés de Statistica montrent que le taux de pénétration est supérieur dans les autres pays : 6,6 % au Royaume-Uni, 7,3 % en Espagne, 8,8 % aux États-Unis, 15,9 % en Indonésie, 29,5 % en Inde et 35,2 % en Chine.

Les écarts entre l’Europe et les autres continents sont en grande partie dues à la relative nouveauté de ce service de paiement. Le succès sur le Vieux-Continent d’Apple Pay est restreint, alors que Google Pay et Samsung Pay ne sont pas encore accessibles dans tous les pays. 

En Chine, la diffusion du paiement mobile dans les habitudes est fortement corrélée à l’utilisation massive de la messagerie WeChat (un milliard d’utilisateurs) qui inclut une fonctionnalité de paiement et à la domination du géant du e-commerce Alibaba qui propose Alipay (600 millions d’utilisateurs).

Ailleurs, le Japon dénote puisque des puces Felica (technologie quasi-équivalente à la NFC développée par Sony) sont intégrées depuis 2004 dans les smartphones. D’où une pratique assez développée dans le comportement des consommateurs nippons. Mais c’est en Afrique que le Mobile Money a le plus d’opportunités, la solution étant préconisée par les états pour favoriser l’inclusion bancaire qui fait défaut sur le continent. 

Globalement, le paiement par mobile NFC dans le monde reste pour l’heure encore dépendant du taux d’équipement en téléphones portables des populations. Encore faut-il que ces smartphones soient suffisamment performants pour être compatibles avec ce service. Toutefois, ce taux d’équipement ne cesse de progresser, ce qui laisse espérer une évolution encore plus marquée pour les prochaines années…jusqu’à ce que d’autres solutions type biométrie rendent obsolète ce service.

 

3 commentaires sur "Comment payer avec son mobile ?"

Isa 01/07/2021 à 18h01
Bonjour je voudrais savoir es que je peux payer sur internet avec un smarphone galaxi A21s
Réponse de 02/07/2021 à 10h07
Bonjour, pour payer en ligne avec votre téléphone Samsung, c'est simple. Mais il faut pour cela que le site de e-commerce ou l'application soit partenaire de Samsung et propose le paiement par Samsung Pay au moment du règlement de votre achat. Dans ce cas-là, il suffit de cocher ce moyen de paiement auparavant. N'oubliez pas aussi qu'il faut que Samsung Pay soit actif sur votre téléphone et que vous l'ayez configuré.
AndreasALLEMAGNE 22/03/2020 à 17h48
Bonjour. J'habite en Allemagne très proche de la frontière avec l'Alsace. J'y vais souvent pour faire des courses et normalement j'utilise ma montre (AppleWatch) pour payer avec Apple Pay. Malheureusement ça ne marche pas pour des achats dépassant une valeur de 30 Euros. Si j'ai bien compris l'article le paiement par téléphone mobile devrait être possible jusqu'à 300 Euros. Le paiement par montre ne fonctionne-t-il peut-être pas? Faudrait-il utiliser le téléphone mobile (dans mon cas l'iPhone?)? Je vous remercie d'avance de répondre à ma question. Andreas Böhnisch.
Réponse de 23/03/2020 à 14h26
Bonjour, Vous avez bien compris, le paiement Apple Pay avec votre mobile n'est pas limité à 30€ mais bien possible jusqu'à 300€. Nous avons testé avec iphone et cela fonctionne très bien, mais nous ne savons pas si des restrictions existent avec l'Apple Watch...? nous n'avons pas réussi à trouver une réponse complète à cette question. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre banque aussi pour savoir si des conditions particulières sont mises en place avec Apple Pay pour votre carte rattachée...? Essayez avec votre iphone pour voir si cela fonctionne. Bonne continuation.
Eric31 02/11/2019 à 09h04
Il est impossible d'ajouter un compte Paypal comme mode de paiement
Réponse de 14/11/2019 à 17h01
Bonjour, si si je vous confirme que cela est possible dans Google Pay, voir la FAQ de Paypal sur le sujet ici (en copiant et collant le lien dans votre navigateur : https://www.paypal.com/fr/smarthelp/article/utiliser-paypal-avec-google-pay-faq3951

Laisser un commentaire

Pseudo :
Commentaire :

Cet article vous a-t-il été utile ?
Logo Fortuneo
Fortuneo
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Logo Monabanq
Monabanq
Offre promotionnelle
jusqu'à
120 € offerts

Logo Hello bank!
Hello bank!

Logo Orange Bank
Orange Bank
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Pour poursuivre votre navigation :
Newsletter Pricebank !
Chaque mardi, recevez notre newsletter sur la finance personnelle