Paiement instantané : comment ça marche ?

Paiement instantané : comment ça marche ?

Banques en ligne

Rédigé par Olivier BALBASTRE

Banques en ligne

Modifié par Stéphanie LORMEAU

le 22 Octobre 2020

Le paiement instantané, également appelé virement instantané ou Instant Payment permet de réaliser une transaction entre deux comptes bancaires en moins de dix secondes à tout moment de la journée. Déjà disponible depuis des années dans de nombreux pays, ce service est devenu accessible en France en 2018, et plus largement en zone euro.

Guide pour tout savoir sur le paiement instantée


1. Qu'est-ce que le virement instantané ?

Le virement instantané permet d’effectuer un transfert d’argent d’un compte en banque vers un autre en quelques secondes alors que le virement SEPA nécessite lui de patienter entre deux et trois jours. Recevoir de l’argent en dix secondes est donc une plus-value en termes pratique mais aussi en termes d’expérience utilisateur. Ce que certaines banques ont bien compris en proposant ce nouveau service dès que cela a été possible.

L’instant payment peut être réalisé par virement par SMS (Lydia, Paypal, Paylib, Pumpkin, etc.) ou par ajout de l’IBAN du bénéficiaire depuis l’application bancaire de l’utilisateur. Le virement instantané fonctionne 24h/24 et 365 jours par an, faisant fi des weekends et des jours fériés. Surtout, ce service est transfrontalier et permet le transfert d’argent entre deux comptes détenus dans deux établissements européens.


2. Qu’est ce que le SCT Inst ?

Le système SEPA instant Crédit transfert (SCT Inst) constitue le premier service de paiement instantané transfrontalier qui est disponible sur les 34 pays de la zone SEPA. L’objectif de ce standard européen vise à harmoniser les paiements instantanés sur le Vieux-Continent, contribuant ainsi à créer le marché unifié des paiements.

Il a été officiellement lancé le 21 novembre 2017. En France, c’est le groupe BPCE qui a proposé cette innovation en premier, au cours du mois d’avril 2018. Pour instaurer une infrastructure de paiement en temps réel, des investissements à hauteur de 10 à 20 millions d’euros sont nécessaires.

Ce coût est essentiellement dû à l’intégration de trois briques techniques : une brique créant un gestionnaire de flux en temps réel, une brique de mise à niveau du core banking (logiciel gérant la totalité des transactions courantes d’un établissement bancaire) et la brique pour lutter contre la fraude. 

Enfin, il faut raccorder la banque au système de paiement instantané de la Banque centrale européenne (TIPS pour Target instant payment settlement). Cette procédure incombe à la Stet, chambre de compensation de paiements de détails. Et cette connexion a un prix pour les banques : 0,002 euros par paiement instantané.

A noter : la coopérative Swift a annoncé, à la fin du mois de mai 2019, le lancement de nouveaux tests pour, à terme, utiliser la plateforme de paiement instantané européenne TIPS afin d’étendre les paiements transfrontaliers instantanés au monde entier.  

Le SCT Inst prévoit une marge de manœuvre assez flexible pour les banques qui sont libres de convenir, de façon bilatérale ou multilatérale, la réduction de la durée d’exécution et la révision à la hausse du montant maximal. En effet, ce dernier, établi actuellement à 15 000 euros par mois, est revu chaque année par l’European Payments Council (EPC).


3. Comment fonctionne le paiement instantané ?

Le régulateur a mis en place des règles de fonctionnement que doivent respecter les prestataires de services de paiement (PSP) : 

  • un temps de traitement limité de dix secondes maximum entre les deux banques que le paiement soit validé ou rejeté (contre un jour ouvré minimum pour le SCT (SEPA Credit Transfert)) ;
  • l’impératif pour le PSP d’être émetteur et récepteur assurant ainsi l’interopérabilité pour émettre des virements instantanés mais également pour en recevoir ;
  • une disponibilité continue 24h/24 ;
  • l’irrévocabilité du virement (comme pour le SEPA classique) sous réserve que les contrôles anti-fraude et anti-blanchiment soient effectués. Le payeur ne peut donc pas faire opposition (contrairement au paiement par carte) ;
  • l’optimisation de la gestion du compte de la banque débitrice qui doit interroger en quelques secondes le solde du compte pour valider ou non l’opération ;
  • un montant maximum de 15 000 euros par transaction (révisable chaque année).

4. Quelles sont les banques qui proposent le paiement instantané ?

Le système d’échange interbancaire français connecté aux autres pays européens n’est pas forcément accessible dans toutes les banques jusqu’à présent. Certains établissements sont en phase de tests, quand d’autres ne le proposent toujours pas. Enfin, des banques autorisent pleinement leurs clients à recevoir et à émettre les virements instantanés. 

Les banques qui proposent la réception et l’émission du paiement instantané sont :

  • BPCE
  • BNP Paribas
  • CIC
  • Crédit Mutuel
  • Crédit Mutuel Arkéa
  • La Société Générale
  • Crédit Agricole
  • La Banque Postale
  • Le groupe Crédit du Nord

Du côté des banques en ligne, on retrouve :

  • Boursorama Banque
  • Fortuneo Banque
  • Hello bank !
  • Monabanq
  • et les néobanques Aumax pour moi et Revolut.

Le LCL, HSBC et N26 ne proposent que la réception du paiement instantané mais elles ne permettent pas encore à leur client d'émettre des virements instantanés, sauf pour le LCL en utilisant le service Paylib entre Amis via son application et pour les utilisateurs N26 avec le service Moneybeam.

Enfin, les banques qui ne proposent pas le paiement instantané (ni émission, ni réception) sont :

  • BforBank
  • ING
  • Nickel
  • Orange Bank
  Emission d'un virement instantané Coût et plafond du virement

Boursorama Banque

  Gratuit / 2000€ max

Fortuneo Banque

  Gratuit / 6.000€ max

Hello Bank!

  1€ / 15.000€ max

BforBank

  Ni émission - ni réception

ING

  Ni émission - ni réception

Monabanq

1€ (forfait gratuit mensuel selon l'offre choisie) / 1.000€ max par virement et 5.000€/jour

Orange Bank

  Ni émission - ni réception

BNP Paribas

  1€ / 15.000€ max

Société Générale

  0.80€ / 15.000€ max

Crédit du Nord

  0.50€ / 15.000€ max

Banque Tarneaud

  0.50€ / 15.000€ max

Crédit Agricole

  Gratuit pour les virements émis vers Crédit Agricole ou LCL - 1€ pour les autres banques / 15.000€ max

LCL

 

Possible avec l'application Paylib

Réception OK - Emission avec Paylib entre amis Gratuit / 500€

HSBC

  Réception OK - Emission bientôt disponible

Crédit Mutuel Ile de France

  1€ / 1000€ si bénéficiaire enregistré - 500€ si nouveau bénéficiaire

CIC

  1€ / 1000€ si bénéficiaire enregistré - 500€ si nouveau bénéficiaire

Crédit mutuel Bretagne (Arkea)

  Gratuit / 15.000€ max

Banque Populaire

 

1€ / non communiqué

Gratuit avec Paylib entre amis / 300€

Caisse d'épargne

 

1€ / non communiqué

Gratuit avec Paylib entre amis / 300€

La Banque Postale

  Gratuit pour les virements émis vers des comptes La Banque Postale - 0,70€ pour les autres banques / 15.000€ max

N26

  Réception OK - Emission non disponible

Revolut

  Gratuit / 15.000€ max

Nickel

  Ni émission - ni réception

Max

  Gratuit / 10 000€

 

Bon à savoir : alors que les virements SEPA traditionnels constituent un service obligatoire pour les banques, ce n’est pas le cas du virement instantané.

5. Combien coûte le paiement instantané ?

Un virement instantané ne coûte rien lorsqu'on le reçoit sur son compte. C'est lors de son émission que la banque facture l'opération. Un virement instantané coûte 1 euro au client à chaque opération. C’est le prix généralement affiché par les grands groupes bancaires à l’exception de la Société Générale qui facture le coût d’un paiement instantané 0,80 euros ou La Banque Postale, qui facture 0,70€ par virement instantané uniquement pour les virements vers les autres banques (gratuit en interne), enfin le groupe Crédit du Nord facture seulement 50 centimes d'euros l'instant payment. Il faut, par ailleurs, noter que le Crédit Agricole ne facture pas les virements instantanés émis vers les autres caisses régionales du Crédit Agricole ou le LCL, sa filiale. Pour rappel, le virement SEPA classique est globalement gratuit lorsqu'il est réalisé en ligne, mais l'instant payment reste payant dans la majorité des cas. Pas d'inquiétude, le tarif est clairement affiché au moment de la transaction et la banque vous proposera de choisir entre un virement SEPA classique ou un virement instantané, moyennant le prix de 1€.

Du côté des banques en ligne, Monabanq et Hello Bank facturent les virements instantanés 1€ par opération également (la réception reste gratuite), toutefois Monabanq inclut un certain nombre de virements instantanés gratuits en fonction de l'offre souscrite par le client :

  • Formule Monabanq Pratiq : aucune gratuité, 1€ par paiement instantané
  • Formule Pratiq+ : 1 virement instantané gratuit par mois puis 1€ par opération supplémentaire,
  • Formule Uniq : 2 virements instantanés gratuits par mois, puis 1€ par transaction,
  • Formule Uniq+ : 5 virements instantanés gratuits chaque mois, 1€ les suivants.

Chez Monabanq, les virements instantanés sont limités à 1.000€ par transaction et 5.000€ maximum par jour.

Dans les banques en ligne Boursorama Banque et Fortuneo, émettre ou recevoir un virement instantané est gratuit  pour leurs clients. Il faut dire que les deux pure players sont particulièrement agressifs sur leur politique tarifaire. Elles le prouvent donc encore une fois mais ont été rejointes par la néobanque Aumax pour moi ainsi que, plus récemment, Revolut en août 2020.

Ces banques en ligne plafonnent néanmoins les transactions : 500 euros pour Boursorama Banque (2.000 euros par jour max) et 6.000 euros par opération pour Fortuneo (prévoyez 10 000 euros par semaine max, 5 virements par jour et 20 opérations par mois maximum). Pour dépasser ces seuils, l’usager bancaire pourra opter pour un "virement SEPA jour" chez Boursorama Banque (dont le coût est fixé à 14,35 euros), demander la personnalisation des plafonds chez Fortuneo, ou bien évidemment choisir le virement SEPA classique, quitte à rallonger de 24h à 48h l’opération. 

Bon à savoir : ces banques mobiles plafonnent les transactions essentiellement pour des questions de sécurité.

6. Le virement instantané par Paylib

Le service de paiement Paylib permet de réaliser des paiements instantanés gratuits pour les virements inférieurs à 500 euros. 

Paylib, le virement entre amis

Ce système d’échange d’argent entre amis est désormais mis en place chez toutes les grandes banques françaises. Seules HSBC, Allianz Banque, le Crédit Coopératif, le groupe Crédit du Nord et banque Tarneaud ne proposent pas encore ce service à leurs clients. Paylib ne requiert pas les coordonnées bancaires du bénéficiaire mais uniquement son numéro de téléphone. Il est inutile de télécharger une énième application puisque le service est directement accessible depuis l’application mobile de la banque.

Au départ, la solution Paylib a été lancée en 2013 par trois banques : BNP Paribas, La Banque Postale et la Société Générale. Elles ont été progressivement rejointes dans ce projet par le Crédit Mutuel Arkéa (2014), le Crédit Agricole (2015), le groupe BPCE (2017) et le Crédit Mutuel-CIC (2018). Paylib a d’abord permis aux utilisateurs de régler leurs achats en ligne, avant d’être élargi aux paiements en magasin, le tout sans avoir à renseigner son numéro de carte bancaire.

Attention ! Si la solution Paylib entre amis est entièrement gratuite, elle est généralement plafonnée à des transactions de 500 euros maximum et le virement est maintenant réalisé dans le même délai que le paiement instantané SEPA proposé par les banques. Si le bénéficiaire a déjà activé Paylib, et que la banque de l'émetteur propose Paylib instantané, alors le virement est crédité dans les 10 secondes qui suivent l'opération. Si Paylib n'a pas été activé par ce bénéficiaire, il recevra un SMS l'invitant à enregistrer son IBAN dans les 7 jours. Le virement sera crédité sous 2 jours suivant l'enregistrement de ses coordonnées bancaires.

Comment utiliser Paylib ?

Pour profiter des services Paylib, il faut aller sur l’appli mobile de sa banque et activer l’option « paiement sans contact via Paylib » dans la partie consacrée à la carte bancaire. Pour faire un virement instantané « Paylib entre amis », les deux interlocuteurs doivent avoir ce service depuis leur banque. L’émetteur entre le numéro du mobile du bénéficiaire.

Si le bénéficiaire a activé Paylib, il reçoit un SMS de confirmation. Dans le cas contraire, le SMS comporte un lien cliquable qui le dirige vers le site www.entreamis.paylib.fr sur lequel il renseigne son RIB/IBAN. Une fois le transfert réalisé, une notification lui est envoyée. Cette notification rappelle le montant, la date et l’objet du paiement. 

Quel est le gros avantage de Paylib ?  Nul besoin d'ajouter un RIB dans l'application de la banque, le numéro de téléphone portable suffit pour payer !

7. Virer de l’argent d’un compte à l’autre : les autres solutions gratuites

Plusieurs acteurs se sont déjà positionnés sur le transfert gratuit d’argent par sms :

Parmi les avantages, Lydia met par exemple en avant l’interopérabilité totale, permettant aux utilisateurs de faire et de recevoir des virements depuis des établissements ou des plateformes localisés eu Europe. Ce qui n’est pour l’heure pas le cas avec Paylib qui fonctionne uniquement entre les banques françaises. 

En revanche, l’utilisation de Lydia ou de Pumpkin nécessite de télécharger l’application et de créer un compte. C’est un aspect négatif pour l’expérience utilisateur par rapport à Paylib qui a l’avantage d’être directement intégrée à l’application de la banque de l’usager. 


8. Quels sont les avantages du paiement instantané par rapport aux autres moyens de paiement ?

Le paiement instantané ouvre de nouvelles perspectives en matière d’usages par rapport aux autres moyens de paiement, notamment le virement SEPA et la carte bancaire.

Quels sont les avantages du paiement instantané par rapport au SEPA ?

L’instant payment pourrait bousculer les habitudes des clients par rapport au SEPA, notamment dans :

  • le paiement de personne à personne :
    • en face à face remplaçant par exemple le remboursement en espèces (partage d’additions, frais en colocation, achats communs entre particuliers, etc.) ;
    • à distance avec le transfert de fonds, entre deux particuliers éloignés géographiquement, immédiatement exploitables (exemple : envoi d’argent pour un enfant en vacances à l’étranger).
  • le règlement d’achat :
    • au point de vente avec un mobile ;
    • en ligne avec à la clé des réductions de coûts et de risques pour les commerçants ;
    • une prime d’assurance pour obtenir une couverture immédiate.
  • le paiement entre un organisme et un particulier :
    • règlement immédiat d’indemnités comme les prestations sociales ;
    • le déblocage immédiat des fonds d’un crédit.
  • le paiement entre deux entreprises :
    • virements internes facilitant la trésorerie ;
    • achat ou règlement par anticipation requérant soit un paiement immédiat, soit la confirmation au bénéficiaire de la livraison des fonds.

Quels sont les avantages du virement instantané par rapport à la carte bancaire ?

Par rapport à la carte bancaire, le virement instantané promet un coût inférieur pour les commerçants suite à la suppression des frais d’interchange et des possibilités de fraude réduite (chèques sans provision, faux billets). 

Pour les clients, l’instant payment offre une sécurité accrue (pas de partage des données bancaires avec le marchand) et une meilleure maitrise du budget (consultation du solde en temps réel incluant la dernière opération venant de se faire). Par contre, une fois validée, la transaction est irrévocable ce qui n’est pas le cas avec une carte bancaire.

Autre conséquence : la combinaison de la directive DPS2 et du système européen de paiement instantané accentue l’intérêt pour les agrégateurs de compte comme Linxo ou Bankin’ puisque les utilisateurs pourront jongler en temps réel avec leurs différents comptes localisés dans plusieurs établissements bancaires.

2 commentaires sur "Paiement instantané : comment ça marche ?"

benchmark 18/07/2019 à 17h14
Bonjour, il y a une petite coquille dans le tableau. Bien que le texte donne la bonne information, il pourrait être utile de corriger cela. Société générale prend 0.80€ au lieu de 1€ pour le virement instantané. Merci pour cet article très clair et utile.
Réponse de 30/07/2019 à 15h30
Bonjour, merci pour votre coup d'oeil et votre intérêt. La coquille a bien été corrigée ! A bientôt
martin 16/07/2019 à 12h17
Pour ma part, j'ai testé le paiement instantané avec mon compte chez Boursorama et c'est top car c'est totalement gratuit contrairement à mon autre banque traditionnelle. et en plus cela est immédiat l'argent est transféré de suite sur l'autre compte.
Réponse de 30/07/2019 à 11h57
Bjr et merci pour votre retour d'expérience. Votre commentaire peut être utile à nos lecteurs !

Laisser un commentaire

Pseudo :
Commentaire :

Cet article vous a-t-il été utile ?
Logo Fortuneo
Fortuneo
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Logo Monabanq
Monabanq
Offre promotionnelle
jusqu'à
120 € offerts

Logo Hello bank!
Hello bank!

Logo Orange Bank
Orange Bank
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Pour poursuivre votre navigation :
Newsletter Pricebank !
Chaque mardi, recevez notre newsletter sur la finance personnelle