Meilleur courtier pour un débutant

Meilleur courtier pour un débutant

Banques en ligne

Rédigé par Olivier BALBASTRE

Banques en ligne

Modifié par Stéphanie LORMEAU

le 09 Juin 2020

Épargne

Les banques en ligne avec une offre de "bourse en ligne" que nous vous recommandons :

Banque Droits de gardeOrdre de bourse à partir dePlus d'informations
Logo Fortuneo
0 €
sur Euronext Paris
1,95 €
pour un ordre inférieur à 500€, 3,90€ par ordre entre 500 et 2000€ et 0,20% par ordre supérieur à 2000€
Voir l'offre
Logo Boursorama Banque
0 €
sur Euronext Paris
1,99 €
Voir l'offre
Logo Bforbank
0 €
sur Euronext Paris
2,50 €
Voir l'offre

Si vous souhaitez vous lancer en bourse, il vous faut sélectionner le bon intermédiaire. L'occasion de nous interroger sur les critères de choix du courtier. Banque de réseau, banque en ligne ou broker : voici les éléments dont il faut tenir compte.

Comment choisir son broker ?

Pour débuter en bourse, mieux vaut passer par un courtier en ligne afin de se faciliter la tâche et de trouver des conseils pour établir sa stratégie d'investissement. Cette dernière est d'ailleurs la véritable clé de voûte pour ne pas succomber aux éléments psychologiques qui poussent à la sortie de route (comportements moutonniers ou irrationnels). Choisir son broker nécessite préalablement de déterminer son profil d'investisseur. 

Logiquement, un courtier est adapté aux investisseurs qui n'ont pas le temps de s'informer ou de gérer leur portefeuille d'actifs au quotidien. L'épargnant doit s'interroger sur le montant des fonds qu'il souhaite investir, sur son background dans l'univers de la bourse ou encore sur l'éventuel ciblage de ses actifs.

Ensuite, il faut mesurer le degré de confiance accordé sans se laisser aveugler par les seuls frais de courtage. Il faut être vigilant sur l'identité du broker, sa localisation géographique, ses garanties financières. Pour rappel, l'activité de courtage est réglementée par l'AMF (Autorité des marchés financiers), un phare dans l'océan des marchés boursiers. 

Que scruter pour sélectionner son broker ? En répondant à ces questions : quelle est sa solidité financière ? Quel est son historique ? Quelle est sa réputation ? En cas de doute, inutile d'aller plus loin en confiant des fonds à une société qui n'en est pas digne. Le service client est également un critère important : est-il joignable facilement  Quelles sont les informations mises à disposition du public ? 

Quels sont les points clés pour choisir son broker ?

Le courtier est un intermédiaire qui permet aux investisseurs de passer leurs ordres sur les instruments financiers. Mais ce n'est pas tout puisque le broker fournit des contenus pour informer ses clients (supports pédagogiques) et pour les conseiller à travers notamment des outils d'aide à la décision. Il peut s'agir de logiciels d'analyse graphique des cours afin de bien saisir son historique ou bien un stock screener qui permet d'établir son stop-picking. 

Les acteurs du courtage sont les banques traditionnelles qui évitent de devoir changer d'établissement, les banques en ligne qui proposent une offre complète à distance, et les courtiers spécialisés très performants en termes de tarifs et de services. A l'instar des pures players, l'expérience utilisateur et l'accompagnement du support sont des enjeux essentiels de leurs démarches.

Le choix du véhicule d'investissement est important. On trouve le compte titre ordinaires (CTO), véhicule complexe qui ouvre à tous les marchés financiers, le plan d'épargne en actions (PEA) associé à une fiscalité avantageuse au bout de cinq ans de détention, et l'assurance vie multisupport impliquant des unités de compte pour investir en bourse (et de nombreux avantages fiscaux et de transmission de patrimoine).

Autre point différenciant : l'éventail possible de produits à intégrer à son portefeuille d'actifs (action, OPCVM, ETF, etc.). En effet, tous les courtiers n'ont pas une offre exhaustive. Alors quel est le meilleur courtier en bourse ? Tout simplement, celui qui répond aux besoins du client : accès aux marchés et aux produits souhaités, accompagnement approprié au profil du débutant en bourse, et rapport qualité/prix le plus attractif. 

Les atouts et les inconvénients des courtiers

La ligne conductrice est la suivante : réduire ses frais de courtage tout en ayant une plateforme suffisamment étoffée en outils pour disposer de la bonne information au bon moment afin de prendre la meilleure décision. Attention dès lors à la rapidité des ordres passés en bourse, toujours dans l'optique de maximiser et affiner ses positions en temps voulu, surtout que la volatilité est importante.

Il faut noter que les frais fixes appliqués par les banques traditionnelles ont un impact négatif pour les petits comptes. En effet, ils représentent pour chaque ordre passé une retenue de l'ordre de 1% à 2%, ce qui est considérable pour plomber la performance des investissements, notamment si on multiplie les ordres. 

Mieux vaut quitter sa banque de réseau alors. Sauf que, psychologiquement, ce n'est pas toujours évident, l'élément bloquant étant généralement le PEA ouvert dans sa banque. Et les clients n'ont pas forcément envie de se fâcher avec leur banque à tort, le client étant en position de force quoi qu'il en pense. De plus, le transfert du PEA vers un courtier en ligne est très facile et sans frais. Petit bémol : les banques de réseau sont susceptibles d'appliquer des frais de transfert de PEA. Mais la négociation est possible surtout si le client possède d'autres produits dans l'établissement !

Sur ce marché, les banques en ligne sont très intéressantes (BforBank, Boursorama Banque, Fortuneo, ING, Hello bank !) car elles permettent justement de mettre dans un même établissement tous ses comptes. Cette offre complète fait plus la différence que les seuls frais de courtage qui apparaissent plus onéreux par rapport aux acteurs spécialisés en ligne. De plus, certaines banques en ligne sont des acteurs historiques de la bourse en ligne !

Côté broker, prenons le cas de Binck, qui est plébiscité notamment par la sécurité et par la rapidité des ordres de bourse. Binck propose une offre plutôt complète (PEA, compte-titres, trackers, produits dérivés, etc.) avec des tarifs plutôt bas, même si d'autres font mieux à l'instar de Degiro. Sur ce podium des courtiers en ligne, il faut bien évidemment ajouter Bourse Direct, qui affiche le sans doute le parfait compromis entre services et frais de courtage pour les petits comptes.

Choix d'un broker : en résumé 

Voici les points importants pour choisir son courtier au moment de débuter en bourse :

  • les tarifs ;
  • l'ergonomie des plateformes ;
  • les outils/informations/analyses techniques ;
  • le support, la rapidité, la pertinence en cas de problème technique ;
  • la sécurité ;
  • l'étendue de l'offre.

A ce titre, Bourse Direct et Degiro sont intéressants pour les petits comptes, Binck étant plus performant pour les comptes supérieurs (type 5000 ou 10 000 euros). Les titulaires d'un PEA se tournent plus volontiers vers Binck et Boursorama Banque. Quant aux comptes plus conséquents, c'est encore Binck qui tire son épingle du jeu, juste devant ProRealTime Trading.

Enfin, dans le cadre d'investisseur peu actif (passant moins de 4 ordres par mois), l'élément tarifs est bien moins important que les éléments outils et informations. D'où la préférence pour  Bourse Direct, Boursorama Banque ou Fortuneo. Pour les investisseurs actifs, ce sont les tarifs, la rapidité et l'ergonomie de l'interface qui comptent. D'où la préférence cette fois pour Binck, Bourse Direct et Degiro.

0 commentaire sur "Meilleur courtier pour un débutant"


Laisser un commentaire


Cet article vous a-t-il été utile ?
Logo Fortuneo
Fortuneo
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Logo Monabanq
Monabanq
Offre promotionnelle
jusqu'à
120 € offerts

Logo Hello bank!
Hello bank!

Logo Orange Bank
Orange Bank
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Newsletter Pricebank !
Chaque mardi, recevez notre newsletter sur la finance personnelle