Quelles banques en ligne autorisent un découvert ?

Quelles banques en ligne autorisent un découvert ?

Banques en ligne

Rédigé par Olivier BALBASTRE

Banques en ligne

Modifié par Stéphanie LORMEAU

le 18 Mars 2021

40%, c’est le pourcentage de Français qui basculent en solde négatif au moins une fois par mois sur leur compte en banque d’après une enquête Cofidis-CSA datant de 2020. Conséquence : ces clients doivent verser 375 euros en frais d’incidents bancaires en moyenne. 

Quelles banques en ligne autorisent un découvert ?

En effet, un découvert bancaire contractuel ou autorisé par sa banque engendre des frais supplémentaires. Pourtant, c’est une solution de dépannage qui peut s’avérer pratique à condition d’en conserver la maitrise. 

Or, tous les établissements ne proposent par cette facilité de trésorerie à leur clientèle. Voyons ensemble les banques en ligne qui proposent le découvert bancaire et les modalités.  

Agios et découvert bancaire : quelle est la meilleure banque en ligne ? 

Les banques en ligne « historiques » proposent toutes une solution de découvert bancaire autorisé. Elles octroient aussi des solutions de découvert bancaire non autorisé. En revanche, les néobanques qui ne possèdent pas l’agrément bancaire ne peuvent pas, par définition, délivrer de crédits donc pas de découvert bancaire. 

Si le client d’une néobanque passe en solde négatif, toutes ses opérations (paiements, retraits) sont bloquées jusqu’à la régularisation de la situation. Ce n’est pas le cas pour les banques en ligne qui, rappelons-le, appartiennent en plus toutes à des grands groupes bancaires.

Quels sont les taux d’intérêt des banques en ligne pour les découverts bancaires ? 

Voici les taux d’intérêt susceptibles d’évoluer dans le temps :

Banque Taux de découvert bancaire autorisé Taux découvert bancaire non autorisé
Boursorama Banque 7 %/an 16 %/an

Fortuneo Banque
7 %/an 16 %/an

BforBank
7 %/an 16 %/an

ING
8 %/an 16 %/an

Orange Bank
8.33 %/an 17.35 %/an

Hello Bank!
8 %/an 21.17 %/an
(+agio forfaitaire de 4,50€)

Monabanq
8 %/an Taux d'usure - 0,05%
(= 21.12 %)

Axa Banque
Taux d'usure* - 2%
(= 19.17 %)
Taux d'usure
(= 21.17 %)

*Au 1er janvier 2020, le taux d’usure, c’est-à-dire le seuil maximal légal à ne pas dépasser, est de 21,16%, Taux communiqué par la Banque de France tous les trimestres.

Les banques en ligne dont les agios sont les moins élevés en découvert autorisé ou non sont Boursorama Banque, Fortuneo et BforBank. Elles devancent ING et Orange Bank (banque mobile) qui proposent un taux d’intérêt en découvert autorisé 1 point supérieur. Hello bank et Monabanq s’alignent sur les taux de découvert bancaire autorisé mais sont moins avantageuses en cas de découvert bancaire non autorisé. 

La filiale de BNP Paribas applique un taux à 18,40% (+2,4 points de plus que les banques en ligne les plus concurrentielles). Ce montant grimpe encore chez la filiale du Crédit Mutuel qui se cale juste en dessous du taux d’usure (21,11%). Mais l’offre la plus prédatrice est celle d’Axa Banque dont les deux taux sont adossés au taux d’usure, soit le maximum légal autorisé.

Quels sont les frais d’incidents bancaires chez les banques en ligne ?

Un incident bancaire survient quand un paiement est impossible à valider faute de provision sur le compte. Typiquement, le découvert bancaire non autorisé engendre des frais, comme les commissions d'intervention, des frais de rejet qui s’ajoutent aux agios (agios : frais trimestriels engendrés par le calcul du montant du découvert constaté, avec le taux d’intérêt et la durée du découvert). 

Cela crée ainsi une spirale négative pour le client qui, étant déjà en solde débiteur, doit s’acquitter de frais bancaires supplémentaires. D’où l’instauration de plafonds réglementaires à ne pas dépasser pour protéger les clients en situation de fragilité bancaire. 

Voyons ce qu’il en coûte pour un client d’une banque en ligne :  

Banque Commission d'intervention

Rejet de prélèvement

(montant maximum par rejet)

Lettre d'information chèque rejeté Rejet d'un chèque de 50€ max.
Boursorama Banque 0 € 20 € 0 € 30 €

Fortuneo Banque
0 € 20 € 12 € 30 €

BforBank
0 € 20 € 15 € 30 €

ING
0 € 20 € 0 € 30 €

Orange Bank
0 € 20 € 14.50 € 30 €

Hello Bank!
0 € 20 € 14 € 30 €

Monabanq
8 € 20 € 10 € 30 €

Axa Banque
8 € 20 € 0 € 30 €

Sur les frais de rejet d’un prélèvement ou suite à un défaut de provision pour chèque rejeté, les frais des banques en ligne s’alignent sur le seuil montant légal maximal. Pour identifier les plus avantageuses en matière de frais d’incidents bancaires, il faut observer le montant appliqué pour les commissions d’intervention. Toutes proposent la gratuité sauf Monabanq et Axa Banque. 

Autre critère différenciant : le coût de la lettre d’information pour chèque rejeté. Il est nul pour les clients de Boursorama Banque, ING et Axa Banque. Viennent respectivement ensuite Monabanq (10€), Fortuneo (12€), Hello bank! (14€), Orange Bank (14,50€) et BforBank (15€).

Sur ces critères, Boursorama Banque et ING sont les plus intéressantes financièrement. A l’inverse, monabanq est la moins compétitive, même si la banque en ligne n’est pas la plus chère en ce qui concerne la lettre d’information pour chèque rejeté (10€ contre 15€ chez BforBank).

Quelles différences entre le découvert bancaire autorisé et le découvert bancaire non autorisé ?

Tout est dans l’intitulé des termes : l’un est autorisé, l’autre non ! Un découvert bancaire autorisé signifie que la banque est d’accord pour que le client puisse avoir un solde négatif sur son compte de dépôt sous certaines conditions contractuelles. Un découvert bancaire non autorisé veut dire que le client se met en faute à partir d’un certain montant débiteur. Mais les deux entrainent des frais : les agios calculés en fonction du taux d’intérêt.

Qu’est-ce qu’un découvert bancaire autorisé ?

Le découvert autorisé est un accord passé entre la banque et le client. Ce dernier a officiellement le droit d’être négatif sur son compte bancaire jusqu’à un montant préalablement fixé et pour une durée précise. Attention, puiser dans ce crédit accordé entraine des frais (agios trimestriels), mais seulement ces frais. 

Pour calculer vos frais, utilisez notre calculatrice agios et découvrez le montant à débourser suite à votre découvert bancaire !

Les taux d’intérêt sont là encore préalablement fixés selon les modalités de remboursement du contrat (convention de compte). Ils ne doivent pas dépasser le taux d’usure légal. Opter pour une offre packagée peut permettre de réduire les agios voire même de les supprimer totalement.

Bon à savoir : la banque peut accorder une facilité de caisse sous forme d’un découvert bancaire occasionnel de manière non contractuelle. Cette petite marge de manœuvre dépend de la relation entretenue avec l’établissement.

Lorsque le crédit est supérieur à 3 mois, la banque a l’obligation de proposer une solution de crédit à la consommation soumise à la réglementation dédiée. Lorsque le remboursement dure entre 1 et 3 mois, cette législation s’applique aussi mais de manière plus légère.

La banque peut décider de retirer ce service de découvert bancaire autorisé sans raison précise. L’établissement doit alors prévenir son client par un préavis écrit au moins deux mois avant l’échéance. 

Ce préavis n’a plus lieu d’être en cas de motif légitime tel qu’un franchissement récurrent ou trop important de la limite fixée. En revanche, une information écrite doit toujours être remise.

Bon à savoir : le client peut saisir le médiateur bancaire pour contester la suppression du service et demander à rééchelonner sa dette sur 24 mois.

Qu’est-ce qu’un découvert non autorisé ?

Le découvert bancaire non autorisé survient lorsque le client présente un solde créditeur sur son compte de dépôt non prévu contractuellement. La banque bloque alors les opérations et applique des frais d’incidents de paiement. 

Toutefois, la loi plafonne ces frais pour éviter la spirale d’endettement : 

  • 8€/opération et 80€/mois pour les commissions d’intervention ou 4€/opération et 20€/mois si le client est considéré en situation de fragilité bancaire ;
  • 30€ pour les frais de rejet de chèques de moins de 50 € (50€ à partir de ce montant) sachant qu’un seul rejet est comptabilisé et facturé par chèque ;
  • 20€/rejet de prélèvement maximum et pour les prélèvements d'un montant inférieur, la commission de rejet ne peut excéder le montant du prélèvement.

L’absence d’un découvert bancaire autorisé coûte chère. Les taux d’intérêt grimpent au seuil de l’usure flirtant avec la barre des 20% ! Un découvert bancaire autorisé abaisse ce niveau aux alentours de 12% à 15% chez les banques traditionnelles et autour de 7% à 8% chez les banques en ligne.

Bon à savoir : les banques traditionnelles sont toujours plus chères que les banques en ligne en matière d'agios et de frais d'incidents bancaires, même dans la plupart des cas de découvert autorisé. En effet, la plupart prélève un montant forfaitaire d'agios dès la première utilisation du découvert par le client.

Que se passe-t-il si le client dépasse son découvert autorisé ? La banque peut appliquer les règles du découvert bancaire non autorisé puisqu’il est allé au-delà du montant fixé par la convention de compte. L’établissement peut alors rejeter les paiements se présentant. Toutefois, il peut aussi les accepter mais en imposant des agios très élevés et des commissions d’intervention (frais de forçage).

Bon à savoir : les frais de forçage n’intègrent pas le taux effectif global (TEG) du découvert, mais sont visibles à chaque opération en découvert bancaire. 

Récapitulons :

  • le découvert occasionnel temporaire est une tolérance non contractuelle appliquée par la banque au cas par cas ;
  • le découvert remboursable avec taux d’intérêt est une facilité de caisse autorisée contractuellement pour un montant et une durée déterminés :
    • délai de 1 mois : pas de réglementation autre que la convention de compte ;
    • délai entre 1 et 3 mois : application de la réglementation du crédit à la consommation sous forme allégée ;
    • délai supérieur à 3 mois : ouverture d’un crédit à la consommation.
  • le découvert remboursable non autorisé : application d’agios et de frais d’incidents bancaires (frais de forçage) et de paiement (paiements et chèques rejeté).

0 commentaire sur "Quelles banques en ligne autorisent un découvert ?"


Laisser un commentaire

Pseudo :
Commentaire :

Cet article vous a-t-il été utile ?
Logo Fortuneo
Fortuneo
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Logo Monabanq
Monabanq
Offre promotionnelle
jusqu'à
120 € offerts

Logo Hello bank!
Hello bank!

Logo Orange Bank
Orange Bank
Offre promotionnelle
jusqu'à
80 € offerts

Pour poursuivre votre navigation :
Newsletter Pricebank !
Chaque mardi, recevez notre newsletter sur la finance personnelle